Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 20:40
 Ce poème est une contribution de Marinachili alias "La Dame Mauve"


Perdue dans les méandres des couloirs de la Cité des Doges

La Dame Mauve dans son costume de mousseline de soie

Sursauta quand la voix caverneuse d’un Tsar, dont la Bautta

Ne livrait qu’un merveilleux regard émeraude et de joie,

Lui prit la main et  la pria, avec des mots emplis d’éloges,

D’accepter sa compagnie pour la soirée finale du Carnaval.


Elle pouvait sans crainte rougir à l’ombre de la Monetta,

Cacher ses sentiments, son cœur en chamade et son émoi.

Un arlequin malicieux à la tenue en losanges multicolores

Tenta de l’accaparer. La belle subjuguée par le Prince de Festival

Ne lui prêta aucune attention, juchée sur le nuage du folklore.


Un fantoche très laid, bossu, au nez crochu et ventre bombant

Tournoyait autour du couple trop beau en hurlant et ricanant.

Ce Polichinelle n’attirait pas la dame et pas davantage Pierrot.

Elle vivait des instants magiques sous les pastilles couleurs d’eau,

Un camaïeu de bleu, de vert et de mauve assorti à son boléro.


Tendrement son compagnon chassait les confettis de ses épaules

Avec une douceur irréelle tandis que les rubans de papier

Prenaient la relève et ornait son visage de serpentins colorés.

De cette féerie d’une nuit, longtemps la Dame Mauve se rappela

 

Et avec se souvenir merveilleux le restant de sa vie rêvera.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marinachili - dans Textes d'êtres chers
commenter cet article

commentaires

estelune 30/05/2008 00:48

Merci stellamaris pour nous présenter des beaux textes venant des autres. C'est très beau. J'ai lu et relu : c'est bien structuré et ça donne envie de lire.A bientôt

Stellamaris 30/05/2008 07:16


Merci pour l'auteur. A bientôt


marinachili 28/05/2008 23:48

Merci d'avoir publié mon poème. Il est biographique lors d'une autre carnaval et un excellent souvenir Bises. Violette

Stellamaris 28/05/2008 23:51


De rien, c'est un plaisir. Amitiés


liedich 27/05/2008 16:51

Bonjour,j'étais au carnaval...fine description couleur mais sentiments magnifiquement dépeints. Merci.amitiésliedich

Stellamaris 27/05/2008 16:56


Merci pour l'auteur


ghislain 27/05/2008 09:33

Belle histoire ! très chouette à la lecture, je veux vivre cela ! Ghislain

Stellamaris 27/05/2008 10:15


Merci pour l'auteur