Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 19:58
Image hébergée par servimg.com

Nota : cette forme de poème (4/3/3/4) s'apelle un "sonnet polaire"

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Ma muse
commenter cet article

commentaires

Darius Hypérion 19/06/2008 15:49

Bonjour,Si je devais en vouloir à toutes les personnes qui ne respectent pas les règles de versification, je crois que je ne viendrais plus depuis longtemps sur internet. ;-)Je serais d'autant plus mal venu de vous en vouloir que vous faites un réel effort pour apprendre ces règles, ce qui est en soi assez exceptionnel, mais qu'en plus vous tentez de les faire connaître par l'intermédiaire de votre communauté.DONC, non, je ne vous en veux pas, et ne peux pas vous en vouloir.Pour la rime suivent/poursuivent, j'avais bien compris l'intention de répétition. Néanmoins, n'abusez pas de cela. Il serait trop facile de faire rimer bonheur/malheur, espoir/désespoir, etc... Une exception ne doit pas devenir un procédé récurrent.Par contre, je persiste, le "les" de l'avant dernier vers est réellement extrêmement maladroit. C'est à cheval entre le mot placé pour le nombre de syllabes mais sans utilité (cheville) et l'inversion, en plus d'être grammaticalement incorrect. C'est une triple faute !!!Cordialement

Stellamaris 19/06/2008 18:46


Encore merci de l'intérêt que vous portez à ma plume ! Toute mon amitié.


Mésange 18/06/2008 19:16

Stellamaris, comme ce poème est dans "sonnets et beaux vers", tu t'attends à voir commenter la forme, ce qui est normal. J'aimerais simplement te dire que pour moi ce sera un apprentissage puisque jamais je ne regarde la forme quand je lis, je ne porte attention qu'au fond, à l'empreinte émotive que les mots laissent en moi à la fin de la lecture. Mais je me prêterai à l'exercice avec plaisir, puisque je m'y suis inscrite et je trouve l'idée très bonne pour apprendre à s'améliorer. Pour la forme de ton poème, j'ai vu que déjà certains coms l'ont approfondie. Je me suis donc concentrée sur la musicalité, puisque généralement c'est ce qui me frappe le plus; pour moi, un poème qui coule comme l'eau d'une rivière est un poème tout simplement magnifique, surtout quand le fond, de surcroît, me touche. Ceci dit, rien à dire puisqu'il est d'une musique douce et harmonieuse. Merci en passant pour la nouveauté de la forme... Pour le contenu, j'aime beaucoup cette "ambiance" de solitude nécessaire à l'écriture qui s'installe dès le début et qui sait vivre jusqu'au dernier souffle de ton poème, "l'ivresse". J'aime beaucoup beaucoup...

Mes amitiés
Nad

Stellamaris 18/06/2008 19:24


Merci beaucoup, ce commentaire me touche énormément. Toute mon amitié


scoobydu41 18/06/2008 15:26

très joli et une info de plus à noter

Stellamaris 18/06/2008 19:06


Merci


Marianne 18/06/2008 08:47

rythmé par la douceur,très beaumerci

Stellamaris 18/06/2008 12:31


Merci


Liza Peninon 18/06/2008 04:44

Ton poème est vraiment très beau . Je l'aime beaucoup . Merci pour tes fidèles commentaires toujours très élogieux qui de ta part me touchent d'autant plus que tu as une plume très belle . Merci aussi pour ton commentaire sur mon texte sur la manipulation et le harcèlement . C'est terriblement destructeur en effet . tu es gentil de te réjouir du fait que je m'en sois sortie ... mais je suis trop vraie et ma sensibilité joue souvent contre moi . Et là, je vais vraiment mal . C'est pour ça que je n'ai rien publié aujourd'hui ... Toute mon amitié . Bisous .Liza

Stellamaris 18/06/2008 07:11


Toute mon amitié. Grosses bises à toi aussi.


Darius Hypérion 18/06/2008 00:00

Bonsoir,La page blanche, horreur ! Les miennes ne le restent pas longtemps tellement je rature.Quelques remarques :- vers 2 orthographe "où" et non "ou"- vers 4 liaison "muguet, et" désagréable- vers 1 et 4 "seul" et "glaïeul" ne riment pas, c'est une voyelle eu et une diphtongue ieu- vers 7 13 syllabes et hiatus "et un", je vous rappelle que "et" ne fait plus de liaison et doit être suivi d'un mot commençant par une consonne- vers 8 et 9 rime défectueuse "suivent / poursuivent", c'est quasi le même mot, en tous cas l'un dérive de l'autre- vers 13, maladresse, le pronom "les" est inutile, il se rapporte à " Cette joie intérieure et cette douce ivresse", mais vous n'avez pas besoin de rapporter le complément d'objet direct avantCordialement

Stellamaris 18/06/2008 07:10


Merci beaucoup cher ami, toujours à me titiller pour me pousser à progresser ... Comment apprendrais-je sans vous ?

J'ai corrigé la faute d'ortographe, et quelques unes des fautes que vous m'avez souligné. Je place à la suite la version intiale pour que les lecteurs puisse comprendre cet échange

Vers 4, j'ai changé le muguet en myosotis pour corriger la liaison, le sens n'en n'est pas affecté. Par contre, je n'ai pas pu corriger la rime "seul/glaïeul". En effet, le premier vers est la clef
du poème, je ne souhaite pas le changer, même au prix d'une rime défectueuse, et je n'ai trouvé aucun mot meilleur dont le sens convienne ici

Vers 7, j'ai corrigé la syllabe de trop (je n'avait pas compté le e muet de la terminaison en "ent" et le hiatus, tout en corrigeant aussi la répétition du mot "mot", que vous ne m'avez pas
signalée, et en introduisant une image supplémentaire, celle de la musique

Riment "suivent/poursuivent", je la garde, il est exact que c'est quasiment le même mot, mais j'aime l'insistence qui s'en dégage

Vers 13, je ne change pas, le pronom "les" n'est pas gramaticalement indispensable mais il accentue le vers suivant, ce que trouve très bienvenu.

Vous ne m'en voudrez pas ? Toute mon amitié et encore merci.

Voici donc la version originale :


La paix du soir descend, je me retrouve seul
Devant ma feuille blanche où je voudrais écrire
Quelques mots, quelques vers qui vous feront sourire
Comme un brin de muguet, une rose, un glaïeul.





L'inspiration me fuit, je crois qu'elle se cache
Je me lance pourtant, je m'attelle à la tâche
Les mots s'ajoutent aux mots, et un poème naît.





Ma muse est revenue et les rimes se suivent
Une idée après l'autre et qu'elles se poursuivent !
Pour qu'enfin prenne forme un bien joli sonnet.





Et, quand l'exaltation de l'écriture cesse
Un grand calme se fait, un silence du coeur
Je les laisse vibrer et résonner en choeur
Cette joie intérieure et cette douce ivresse




lili-la-rebelle 17/06/2008 22:23

Oula très jolimais dis moi comment fairepour suivre une règleen écrivant des vers ?pouquoi je ne le peux pas dis pourquoi pas moi ?

Stellamaris 17/06/2008 22:42


C'est une question de tempérament mon amie, il n'y a pas l'un qui soit meilleur que l'autre ! Quand j'écris spontanément, c'est nul à chier; le fait de me confronter aux règles m'oblige à affner ma
pensée jusqu'à ce que ça devienne sympa; alors que toi, tu écris instinctivement des trucs géniaux, et tu perdrais ton inspiration en voulant rentrer dans le moule ! C'est l'inverse quoi. Mais
apperemment, ça ne nous empèche pas de nous apprécier mutuellement. C'est ça qui est sympa !

Toute mon amitié


Jaqlin 17/06/2008 19:55

Sonnet polaire mais pas glacial du tout.Je connais bien cet état qu'il exprime si savamment.

Stellamaris 17/06/2008 20:01


Merci beaucoup chère amie


Théo 17/06/2008 19:26

Ah, merci pour la note, j'allais poser la question :-)La page blanche ! Panne commune, mais qui ne dure pas trop longtemps en général, quand l'émotion revient nous titiller :-)AmitiésPS : je me suis inscrit dans ta communauté

Stellamaris 17/06/2008 19:32


Merci beaucoup cher ami, je suis touché


Casse-bonbec 16/06/2008 22:37

Joli texte sur les caprices de la muse.je ne connaissais pas le sonnet polaire, merci de me l'avoir fait découvrir.  

Stellamaris 16/06/2008 22:38


Merci, bonne soirée