Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 20:58
Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
par tes mots tu laisse revivre ce qui n'était plus!
Répondre
S

Merci !


O
Chez nous à marée basse, y'en a des tas qui se penchent ainsi sur leur flanc, sur le sable ou la vase, abandonnés dans la force de l'âge :-)Un poème marin cher Stellamaris
Répondre
S

Certes. J'ai trouvé celle-ci particulièrement belle toutefois.


L
C'est magnifique ... La mélancolie ne viendrait-elle que de moi devant cette si belle image et ce splendide poème ... Je te remercie infiniment pour tes si nombreux commentaires, si élogieux . J'en reste sans fois, parfois ... quand tu m'écris ... sublime ... Je suis contente que mes mots "te parlent" . Un écho à nos mots, c'est toujours très important ... J'essaie de ne plus dire "plus jamais" ... même si ... Pardonne-moi ce décalage ... si tu as lu mes quelques lignes ... je pense que tu comprendras, mais je suis désolée de ne pas pouvoir t'écrire davantage . Merci encore, vraiment . Bisous .Liza
Répondre
S

De rien chère amie. Tu sais, quand je te commente mes mots viennent du coeur ...


F
1 Oui, je vois comme elle est belle2 Malgré le hiatus : "ou elle" et la triple apparition de "elle" en deux syllabes qui à mon humble avis appesanti ton magnifique sonnet.3 Cette barque a beau ête nostalgique, son avenir reste ouvert. Est-ce que la marée va l'emporter vers l'océan de sa jeunesse? est-ce qu'un pêcheur qui aura su voir sa beauté va la retaper? Est-ce qu'on va la mettre dans un musée? Est-ce que ses planches serviront à des enfants pour faire une cabanne?On peut faire une suite à ton poème...
Répondre
S

Merci fiston ! J'ai réécrit la première strophe pour tordre le coup à ce hiatus : . Voici la version originale de cette strophe


Du fond de sa ria, cette barque échouée
Rêve de l'ancien temps. Quand elle naviguait
Du Conquet à Molène, elle gîtait, tanguait
Mais contre les courants, ce qu'elle était douée !






B
Et bien après un autre clic, me revoilà pour admirer cette épave qui ressemble étrangement à celle dont je parlais. Magnifique poème et paysage sublime.Bertrand
Répondre
S

Merci beaucoup cher ami


C
Attends... laisse-moi deviner : sonnet inversé ?Après tout qu'importe il est divin et l'image également.Chez moi il m'arrive souvent de poser aussi un regard attendri sur quelques "escutes" ainsi abandonnées dans mes marais.Ne dirait-on pas que ces embarcations ont une âme ?Merci pour ce partage Stellamaris.
Répondre
S

Sonnet polaire, mon amie, pas inversée. Regarde la catégorie ou je l'ai posé ...

Toute mon amitié, merci pour ton commentaire.


M
Oui elle est belle car elle est devenue Paysage....amitiés Mimi
Répondre
S

Tout à fait !


C
photo et histoire émouvantes
Répondre
S

Merci


S
que de beaux souvenirs elle doit avoir!
Répondre
S

En effet !


"
Bonjour, je viens de découvrir ton blog avec plaisir. Je commence avec ce poème, plutôt que ton dernier article ( autant entrer dans le vif du sujet).Voilà un joli texte qui prête vie à ce qui de prime abord pourrait paraître une épave. J'aime cette façon de voir ce qui ne saute pas forcément aux yeux.Je reviendrai en explorer d'autres.Charly...
Répondre
S

Merci


K
oui, elle luit! et comme je la trouve belle cette barqueéchouée quelque part sur la berge, même à moitiérouillée avec le clapotis des vagues en dernier soupçon...Amitiés
Répondre
S

Merci


C
Bravo ! avec quelle sensibilité tu as fait renaître cette barque, sa mémoire, et montré la beauté cachée derrière sa décrépitude ! c'est fort, très fort !   
Répondre
S

Merci chère amie