Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 19:51
Pour composer ce poème, j'ai combiné deux légendes : celle des korrigans, qui entrainent les imprudents dans leur ronde jusqu'à l'aube, où ils meurent d'épuisement ... Et celle du Youdig, le lac que l'on voit sur la photo, qui est, dit-on, une des portes de l'enfer ... Croyance qui s'est renforcée quand une centrale nucléaire y a été construite !

Image hébergée par servimg.com

* Allemande : danse médiévale
** Youdig : le lac que l'on voit sur cette photo.
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
J'adore les légendes et celle ci en est une magnifique née de ta plume... ne serais tu pas un korrigan nous entrainant dans la danse de tes mots???Toute mon amitié
Répondre
S

Toute mon amitié aussi, merci !


M
Que survivent toutes ces belles légendes.........merci.........Mimi
Répondre
S

Merci beaucoup cher ami !


L
C'est bien de préciser certains mots cela donne un tout son sens à la phase. Bises. violette
Répondre
S

Merci ! Bises.


A
Avec grand honneur quelque chose pour toi sur mon blog !(j'essaye.. j'essaye.. !!) bon week
Répondre
S

J'arrive ! Merci.


F
Tu me fais peur Stellamaris ! Je voie des korrigans : des souvenirs , des gens , des conseils , des tentations , des fables , des contes , un tas de choses en fait ...Et ce lac ? quelle est sa signification ? quelle est l'image ? On doit s"y baigner qu'avec une bonne bouée ?lol ! Je vais faire trés attention ! Merci de tes conseils avisés
Répondre
S

Merci chère amie !


C
Moi qui adore les légendes celtes et la poésie, me voilà comblée. Merci.  
Répondre
S

Merci à toi !


M
Richesse culturelle, et poétique, on se régale, merci
Répondre
S

Merci chère amie !


L
J'en ai des frissons, moi qui pourtant n'ai pas d'imaginaire . C'est très impressionnant ... Tout comme ta façon d'écrire .Merci de tout mon coeur pour tes commentaires si beaux et si forts, si profonds, tes mots me bouleversent .Pour mon ami ... j'en souffrirai toujours ... comme pour mon père que j'adorais ... mais je crois très fort à ce dont tu témoignes . J'en ai été touchée jusqu'à l'âme, merci de tout mon être pour ce partage qui m'a arraché des larmes . Je sais que les êtres qu'on a perdus et qu'on aimait tant sont toujours là . Mais le manque me fait pleurer encore, cette absence définitive ... pourquoi, si j'ai plusieurs Anges Là-Haut, j'ai aussi mal ?Merci de tout mon coeur pour le cadeau de tes mots, toujours porteurs, soutien ... et tu m'es très précieux aussi, tu le sais ... merci de tout mon coeur de me dire que mon coeur est pur ... encore l'une des plus belles choses qu'on puisse me dire . Le tien l'est tout autant . Je m'efforce de tenir, je ne veux pas te décevoir, je veux être digne de ta confiance et de ton amitié . Tu crois que je suis dans la vraie Vie ? Je te relis, accrochée désespérément à ces mots si beaux que tu m'offres, ils me sont si précieux ... comme toi . Je prends appui sur ton amitié, j'attrape ta main tendue, quand je tombe, quand la noirceur noie tout et menace de m'engloutir ... Je ne savais pas que tu avais vraiment tout compris sur moi ... Oui, on m'a niée, et j'ai reproduit le schéma, j'ai été conditionnée alors que j'étais presque encore un bébé . Pourtant j'ai parlé très tôt . mais je n'ai rien dit de ma souffrance, jamais . Si tu parviens à m'aider à dépasser tout ça, alors là, tu feras un miracle . Merci d'y croire, pour moi, merci pour la chaleur de ton amitié, j'ai moins froid, même seule . Je sais que tu ne m'oublies pas . Je sais combien ton coeur est grand et généreux, je sais la beauté de ton âme . Merci de me tenir, toujours, merci de tout mon coeur, mon ami si précieux . Gros gros bisous .Liza
Répondre
S

Gros gros bisous. Je t'embrasse très fort. Bises.


A
Ces lutins sont bien définis,sont-ils si dangereux?Magnifique écrit!amitiés,André, épervier
Répondre
S

Merci cher ami !


M
Merci pour ce poème qui fait danser la lande bretonne et la peuple de tant de personnages légendaires qui me fait frissonner de plaisir. Bises salines. Malou
Répondre
S

Merci très chère amie ! Bises salines à toi aussi, très bonne soirée !