Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 19:28
Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
tu nous conte avec beaucoup d'humour et tes mots a toi toujours si beaux cette crise financière un bel exercisede style bravio michel c'est génial recois toutes mes sincères amitiés didier
Répondre
S

Merci cher ami !


L
Oui en effet je l'avais lu déjà, mais je n'avais rien laissé,probablement trop triste et concentrée sur ma propre certitudeet solitudepersonnellement je ne suis pas ni riche, ni pauvre, mais je ne peuxme permettre qu'un repas par jour, surtout depuis que j'ai été trèsmalade, et que mon congé maladie s'éternise !on ne s'étonnera pas que je garde la ligne, ce n'est pas un choixc'est une question de survieAlors je me dis que si en France beaucoup en arrive à ce point làqu'en est-il de tous ces pays que nous avons forcé à produire pour nousleurs faisant miroiter des revenus avantageux, alors qu'ils produisaientlargement assez pour eux-même et leurs famillesfranchemennt je me dégoute, même si je n'y suis pour rien, maisj'estime qu'indirectement nous y sommes tous pour quelque chosene serait-ce qu'à chaque fois que l'on achète, autre chose que de lanourriture, et même en achetant de la nourriture, nous les enfonçonsencore plus, il est vrai que dans ces pays je n'ai vu qu'une partie infinie-tésimale de personnes en surchage pondéraleje sais que mes mots sont durs, mais la vérité ne m'appartient pasje ne fais que la traduire et la transcrire !bises amicalesLili
Répondre
S

Toute mon amitié aussi ...

Ne prend pas tout le malheur du monde sur ton dos ! Tu n'en n'es pas responsable, et tu ne le supporterais pas, aucun d'entre nous ne le supporterais ...

Bises, très bonne soirée.


C
S'il est bien un sujet qui ne m'inspire pas du tout pour poétiser c'est bien celui-là ! Stellamaris je suis très admirative que aies pu en faire de si beaux vers et résumé tout ce que je pense de cette triste affaire. Mes amitiés. Clo
Répondre
S

Toutes mes amitiés aussi ! Tu sais que j'aime la tempête, c'est la violence de celle-là qui m'a inspirée ... Je me suis imaginé un dragon rugissant qui foutait le bazar ... Le reste a coulé de
source !


K
De biens tristes jours devant nous hélas...J'ai entendu un truc à la télé ( moi qui la regarde peu) en rentrant chez moi ce soir.Canteloup parodiait Polnareff et chantait : "On ira tous au Monoprix, même moi, même moi..." Je crois qu'il n'vait pas tt à fait tort, lol.Bises et bonne soirée
Répondre
S

Bonne soirée à toi ! Bises ...


B
Et bien pour nous la fête est déjà finie le peu économisé a perdu 87% ce qui ne laisse qu'un grand rien.... Bien tourné ton poème d'actualité... hélas
Répondre
S

Désolé ... Il y en a beaucoup dans ce cas ! Bises.


U
Résumé magnifique, Stellamaris! J'espère que les plus pauvres des fêtus auront moins à perdre à l'extinction de la fête des billets, en ayant si peu....Je t'embrasse.
Répondre
S

Merci beaucoup mon amie ! Bises.


L
C'était impossible et tu l'as fait : tu as fait un poème sur un sujet "brûlant" et défendu les fétus de paille qui ne sont jamais épargnés ... Encore ton sens de la justice, ta générosité, mon Michel . Ton poème est puissamment beau .Merci de tout mon coeur pour chaque commentaire sur mes poèmes, tu as aussi l'art de voir à travers l'ombre une lueur que tu m’offres si généreusement – et j’en suis touchée en plein cœur -pour redonner sans cesse l'espoir, je médite tes mots offerts, ils sont très beaux . Je suis très touchée . Merci de croire en moi et en mes capacités de faire de tout ça une force ... Tu m’es si précieux mon Michel … Gros gros bisous .Liza
Répondre
S

Gros gros bisous aussi, très bonne journée.


B
Un trés beau poème engagé , bonne soirée à toi
Répondre
S

Merci mon ami !


C
quelques grosses souches vont tomber , pour l'exemple ! les autres en sortiront plus fortes encore et les petits rameaux courberont sous le poids des fruits qu'ils devront leur cèder !!très belle présentation !!!
Répondre
S

C'est tout à fait ça ! Merci.