Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 22:16
Un autre poème qui commente directement un tableau abstrait de Didier Jullien
Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Bel hommage.
Bises. Clo
Répondre
S

Merci mon amie ! Bises.


J
Poème calqué sur les lignes fuyantes à la recherche de...sait -on toujours ce qu'on recherche ? qu'y a-t-il de l'autre côté du miroir ? Qui le sait ? Un ressenti à fleur de peau....
Répondre
S

Merci ! Un commentaire qui me touche ...


K
Un très beau texte!!Bonne journée Stellamaris
Répondre
S

Merci chère amie ! Excellente journée à toi.


A
Bonjour. Pour être très honnête, l'oeuvre ne me parle pas ! Ton texte oui, même si je ne ressens pas les mêmes choses à la vue de cette peinture. Mais bon, désolé, je suis sincère dans mes propos ! Désolé pour Didier Jullien. Bonne journée. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Répondre
S

Bonne journée à toi ! Toute mon amitié.


L
Merci de tout mon coeur pour chacun de tes mots mon Michel . toi aussi tu m'es si précieux ... et tu me connais si bien, tu fais tout pour m'apprendre le présent, la vraie vie, tu me montre ces éclats de bonheur à chérir, ces fragments que j'ai tant de mal à voir, j'ai peur de la lumière autant que du noir, c'est pour ça que je sombre au présent, justement ... mais tu es là, tu me rassures, tu me tiens toujours sans jamais me lâcher, tu connais ma souffrance, tu fais tout pour l'apprivoiser, et tes mots "la  douce douleur de la communion" me touchent jusqu'à l'âme . Gros gros bisous mon Michel .
Répondre
S

Gros bisous ma Liza, ty m"es très précieuse. Excellente journée !


L
J'en ai des frissons tellement tout est bouleversant . Je m'incline devant tant de beauté qui fait mal, émotion trop forte que je ne peux ni ne veux réprimer . Gros bisous Michel . Merci à vous deux .
Répondre
S

Très grosses bises à toi ! Tu me touche profondément, tu m'es très précieuse ... Merci.