Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 22:56
Je dédie ce poème à mon ami Didier Jullien et à sa fille Jade ... Vous pouvez deviner le drame qu'il traverse !

Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
merci babou merci
Répondre
S

Je me joins à Didier ...


B
Oh mon Dieu...  Toute mon amitié à vous deux je suis sans voix désolée...
Répondre
S

Merci ... Bises.


D
merci claudie merci
Répondre
S

Je me joins à toi pour ces remerciements, je suis ému aussi ...


C
C'est évidemment le regard brouillé de larmes que je suis parvenue au terme de ce poème.
Il n'est de pire épreuve ! Avec tout mon soutien, qui est si peu...
Répondre
S

Merci beaucoup mon amie ! Ton mot est peut-être peu de choses, mais il me touche profondément ... Toute mon amitié.


D
UN GRAND MERCI A TOUT LE MONDE VOUS ME SOUTENEZ DANS CE CAUCHEMAR ce n'est pas facile a vivre je n'ai pas voulu abandonner mon blog j'ai commis des erreurs mais dois je payer si cher l'amitié de certaines peuvent elles avoir de la compassion? je ne sais pas je pense avoir des excuses en tous les cas je n'ai aucun grief envers qui que ce soit michel merci liza merci et merci a tous didier
Répondre
S

Ce que tu as à vivre est tellement dur que notre soutien est bien la moindre des choses que nous puissions t'apporter ! Tu as toute mon amitié.


M
Je suis bouleversée par cet hommage que tu rends à Jade et à Didier. c'est LA déchirure la plus abominable et la plus indescriptible que de perdre son enfant.
Amitiés. Véro
Répondre
S

Merci beaucoup mon amie ! Bises.


A
Bonjour. Très émouvante poésie pour ton Ami Didier. Comme sa douleur doit être intense ! Rien n'est plus fort que de perdre un enfant... Tu es, je suis, et nous sommes toutes et tous avec lui. Bonne journée et bon week-end. Bizzzzzzzzzz
Répondre
S

Merci à toi mon ami. Toute mon amitié.


S
poème très touchant, tu fais très bien passé l'émotion dans tes mots
Répondre
S

Merci mon amie ! Bises.


L
Merci de tout mon coeur Michel d'avoir trouvé les mots . Toi seul as pu le faire . De la plus belle façon . L'émotion est si forte que je ne sais que dire, j'en ai perdu les mots, j'en ai pleuré, bien sûr, Didier te l'a dit, il n'a pas les mots mais depuis ce drame atroce, je sais que c'est la toute première fois qu'il s'endormira avec une douleur adoucie par la compréhension profonde du coeur de son coeur, de son âme même . Jade a été, est et sera à tout jamais son Amour de fille, je lui ai dit souvent qu'elle veillait sur lui, qu'elle était là, toujours, mais comment consoler un père qui a perdu son trésor le plus précieux : sa fille adorée ? Par un poème écrit avec le coeur et l'émotion d'un ami merveilleux comme toi, Michel, tu le consoles, et désormais il a tes mots auxquels se raccrocher quand il sombre dans un désespoir tellement compréhensible, que l'on n'ose pas imaginer, mais que l'on connaît "de l'intérieur" en connaissant bien Didier, il n'y a qu'à regarder ce tableau qu'il a fait, comme une porte à demi-ouverte sur l'Infini, et comme un murmure qui résonne comme un cri déchirant "Jade, où es-tu ?" Jade est là, avec son Papa, et le sera toujours, et cette douleur terrible peut être adoucie par un poème en mémoire à sa fille merveilleuse, adorée ... jamais séparés, c'est ce que nous, qui aimons Didier si fort, nous voudrions tant, mais tu as su traduire toutes ces émotions qui n'ont pas de nom ... tu as trouvé les mots, c'était impossible, mais tu l'as fait . Alors un immense merci, de tout mon coeur, de toute mon âme, pour Didier ... pour Jade . Merci, Michel, d'avoir un coeur d'or et une âme de cristal . Gros gros bisous et toute mon affection . Liza
Répondre
S

Si j'ai pu, par ce poème, soulager un tant soit peu la peine de Didier, alors je suis heureux ... Merci pour ton commentaire bouleversant. Je t'embrasse très fort, tu m'es très précieuse ...


C
J'espère que ce poème aidera ton ami à retrouver un peu d'espoir, d'envie de vivre. C'est bien triste, en effet ; je n'ose même pas imaginer cela.
Répondre
S

Je n'ose pas imaginer non plus ... Bises.