Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 10:19
Deux jours que j'étais en panne de plume, voir "Sans écrire" que j'ai posté hier soir ...

Image hébergée par servimg.com

* "Mon cygne" est le surnom que j'ai donné à ma muse

Partager cet article

Repost0

commentaires

katherine 23/02/2009 09:41

Magique!L'inspiration fait bien de te quitter deux jours puisqu'elle te permet de revenir avec des textes  superbement ciselés... Bises

Stellamaris 23/02/2009 12:11


Merciiiii ! Bises.


Maurgan 21/02/2009 05:51

Très jolie! Quoi ajouter. De même pour les autres textes ho lala. Merci, bonne fin de journée. Maurgan 

Stellamaris 21/02/2009 09:22


Merci de tout coeur !


sarang 19/02/2009 14:05

C'est toujours un moment " magique" de tenir sa plume dans sa main.Un duo, une danse...une passion.Un matin qui semble fleurer une certaine félicité intérieur.

Stellamaris 19/02/2009 23:39


En effet, ce matin-là c'était mon état d'âme ... Merci pour ce commentaire ! Bises.


Abeilles50 18/02/2009 19:38

BRAVO cher Stella, retour en fanfare ! lolQuand la Muse s'envole, les rimes peinent,Quand ton Cygne se pose, tes vers émerveillent...Bonne semaine à toi... Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz 

Stellamaris 18/02/2009 23:18


Une semaine en déplacement, c'est pour ça que je n'ai ni le temps d'écrire ni de vous rendre visite sur mon blog ... Mais j'espère bien me rattraper quand je serais de retout à la maison ! Toute
mon amitié.


laslammeuse 17/02/2009 20:09

C'est vraiment très beau, très poétique. Les pannes d'inspiration sont souvent suivies de grands moment où les mots sont toujours présents. J'aime ce poème, vraiment beaucoup !

Stellamaris 17/02/2009 22:58


Merci de tout coeur ! Bises.


bataillou 16/02/2009 21:46

je vois que tu as retrouvé ta muse. quel superbe .poème

Stellamaris 16/02/2009 23:35


Merci de tout coeur ! Bises.


colette 16/02/2009 18:43

Beau  texte mais attention  au sens généralement attribué auchant du cygne, je te copie la définition :" Chant mélodieux que des poètes attribuaient au cygne mourant. Il se dit figurément du dernier ouvrage qu'un musicien célèbre, un grand poète, un homme éloquent a fait peu de temps avant sa mort. "Il est évident que ce n'est pas le cas , que tu célèbres la vie et surtout que nous te souhaitons plein d'autres chants comme celui de ce poème 

Stellamaris 16/02/2009 23:34


Tout à fait ! Mais dans de nombreux poèmes j'ai dénommé ma muse "Mon cygne"


Liza Peninon 16/02/2009 05:04

Tu vois, je savais bien . Ton poème est comme un horizon flamboyant, Michel . Ca réjouit les coeurs . Merci pour tes magnifiques et très émouvants commentaires . Gros bisous .Liza

Stellamaris 16/02/2009 06:53


Merci de tout coeur ma Liza ! Enormes bises.


Jakline 15/02/2009 23:21

Le rythme du pantoum convient tout à fait pour exprimer ce sentiment d'émerveillement; pour quelqu'un qui avait perdu l'inspiration, belle reprise ! Un émerveillement, en somme.

Stellamaris 15/02/2009 23:27


Merci de tout coeur ! Bises.


Estelune 15/02/2009 22:19

sltque c'est beau! On dirait une chanson... toujours un plaisir en passant par ici.Bne nuit.SVP puis-je encore avoir un petit cours sur le décomptage des syllabes?

Stellamaris 15/02/2009 22:36


Merci de tout coeur !

Pour le décompte des syllabes, la principale difficulté concerne les e muets en fin de mot. En fin de vers (rime féminine), ils ne comptent jamais pour une syllabe. En cours de vers, ils compent
toujours pour une syllabe, sauf quand ils sont immédiatement suivis d'un mot qui commence par une syllabe, auquel cas on dit qu'ils sont élidés : absorbés par la voyelle qui suit.

Conséquence 1 : Les mots en "voyelle + e muet" (vie) ne sont autorisés en cours de vers que suivi d'un mot qui commence par une voyelle. Sinon il faudrait prononcer "vi-euh", ce qui serait très
moche et est donc interdit.

Conséquence 2 : Les mots en "voyelle + e muet + consone muette" sont interdits en cours de vers, puisque l'élision est rendue impossible par la consone muette.

Autre difficulté : diphtongue "vieux" = 1 syllabe" ou diérèse ? "pas/si/on" = 3 syllabes. Le plus simple est de se référer au dictionnaire "Littré", qui fait autorité en la matière. Il est
accessible en ligne.

Bises.


marlou 15/02/2009 16:36

Un poème radieux, merci Stellamaris

Stellamaris 15/02/2009 18:20


Merci à toi ! Bises.


Violette La dame Mauve Mystica 15/02/2009 10:57

Deux jours de repos et le résultat est superbe! les motsdéfilent comme une chanson... j'aime beaucoup.BisesViolette

Stellamaris 15/02/2009 18:17


Merci de tout coeur ! Bises.