Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 00:04
Ce poème est dédiée à mon amie Liza Peninon, sur un tableau d'elle

Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
que de belles parolesLiza doit en être fortej'aime ce que tu lui as écritbravo Lilia 
Répondre
S

Merci de tout coeur ! Bises.


S
C'est très douloureux...on pourrait presque sentir cette agressivité de maux.Cependant, une petite lueur...des bras....là où elle peut venir s'y blottir.Et lui redonner force...lui redonner vie.Une très belle amitié que découvre tes mots.
Répondre
S

Oui, c'est douloureux ... Merci ! Bises.


J
Bonjour Stellamaris, Une belle amitié pour notre Liza que la tienne. Je suis certaine que la chaleur de tes mots réchauffe déjà son coeur.Poétiques pensées,Jyckie.
Répondre
S

Merci de tout coeur ! Toute mon amitié, bises.


M
L'amitié sert dans les moments d'angoisse...Il faut garder le moral...
Répondre
S

Merci ... Toute mon amitié.


C
C'est superbe, tes poèmes de soutien. J'adore le verbe "linceuler"... belle invention.
Répondre
S

Merci ! Bises.


L
Merci de tout mon coeur Michel pour ce très beau poème qui m'a tellement touchée ... Cette angoisse qui me dévore, tu fais tout pour me tirer de ses griffes ravageuses, avec tes mots si beaux et la chaleur de ton amitié . Gros bisous . Tristement, et pardon pour ça, mais tu sais bien pourquoi ...ton amie LizaPS Au coeur de la nuit, mes larmes ... désespoir ...
Répondre
S

Je suis bouleversé par ton mot ... Je t'accompagne dans ces larmes, je ne te laisserai pas tomber, tu le sais ! Je te blottis sur mon coeur, très, très fort ... Énormes bises.