Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 12:55
Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0

commentaires

D


Je découvre ce soir, en poursuivant la découverte de ton blog, ce poème. Comment rester de glace devant le flot de ces mots, cette aisance des rimes ? Quel poète n'a jamais connu l'angoisse de la
page blanche et l'absence de sa muse ? Tout se libère tout à coup et ton talent s'exprime comme un torrent après la tempête, se déversant avec une ardeur nouvelle. C'est un peu tard pour
commenter ce beau poème, mais je ne pouvais pas rester muette. Grosses bises. Danielle



Répondre
S

Merci de tout coeur, Danielle ! Je suis touché par cette lecture approfondie de mon blog, c'est un beau cadeau que tu me fais là ... Enormes bises !


L
j'étais tenté par votre offre , mais après une telle envolée je me trouve fort dépourvu de parler de poesie.Je ne me targue pas de ce que l'on appele la poesie je veux rester simple exprimer avec mes mots mes révoltes et mes peines.Celà ne m'enpêche pas d'apprécier le talent des autres et je crois bien aujourd'hui d'en avoir  rencontré un.Continuez à nous faire plaisir et ne laissez pas votre plume se déssécher la nature à besoin d'auteurs pour exalter sa beauté.
Répondre
S

Merci beaucoup cher ami, mais il ne faut pas vous sentir intimidé ! Quoiqu'il en soit, vous serez toujours le bienvenue. Toute mon amitié.


J
Une jolie construction, un sujet récurrent pour qui "titille" la rime . Comment ton lecteur pourrait-il rester insensible ??
Répondre
S

Merci de tout coeur ! Bises.


A
Bienvenue a la maison cher ami !!!Heureuse de te retrouver parmi nous..je suis desolee d avoir repondu aussi tard, mais ma connection fait des siennes...J espere que tu as tout de mem passe un excellent sejour...Ici en Grande Bretagne les vacancesont commence hier...at last comme on dit ici !!!Je te souhaite maintenant une tres belle fin de soiree, et une bonne journee de Duimanche.Bises.Amicalement,AnjimuPs j oubliais de te dire merci pour ton tres gentil commentaire !!!!
Répondre
S

Merci de tout coeur, très chère amie, pour ce mot d'accueil qui me touche ! Toute mon amitié, bises.


D
un jolie poème sur les cygnes voraces amitié sylvie
Répondre
S

Merci ! Mon cygne, c'est ma muse ...


A
Bonjour Stellamaris,Il y a des moments où Muse Poésie s'absente, puis revient... Quel auteur n'a jamais connu cela ? lolDésolé de moins passer chez toi, et ailleurs... le temps me manque...Merci de ta visite dans la Ruche, et bon week-end à toi.Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz 
Répondre
S

Merci à toi, toute mon amitié !


D
Un petit coucou en passant sur ton blog MichelamitiésDidier
Répondre
S

Merci Didier ! Toute mon amitié.


L
Bonjour toiJ'espère que tu vas bien et que tes vacances sont bonnesmoi je suis en panne d'encre pour le momentbisousLili
Répondre
S

Les vacances étaient géniales ... Je suis de retour, je vais petit à petit tous passer vous voir ... Et me remettre à écrire, j'espère ! Bises.


S
pour ma part je me tais par manque de temps, désolée
Répondre
S

Merci de ta visite ! Je suis de retour, je vais petit à petit revenir tous vous lire ... Et recommencer à écrire ... Bises.


U
Tu mets le feu, Stellamaris!Nous brûlerons la glace pour t'accompagner.Amitié.
Répondre
S

Merci très chère amie ! Bises.


H
Bonsoir. Magnifique poésie empreinte de douceur, de rêverie et de sensibilité.J'apprécie le rythme très plaisant que vous avez utilisé, et qui nous semble entendre une musique à la lecture de ce très beau texte.Bonne soirée Amicalement. Hanternoz
Répondre
S

Merci infiniment pour ce commentaire ! Toute mon amitié.


D
Merci de tes passages chez moi c'est super gentil je sais que tu ne m'oublie pas bonne vavances Micheltoute mon amitiéDidier
Répondre
S

Toute mon amitié à toi aussi !


A
J espere que tu vas bien.Ca fait quelques jourd qu on ne te voit plus.Passes tout de meme un bon debut de Week End...AmitiesAnjimu.
Répondre
S

Je vais bien, merci ! Mais c'est les vacances, j'ai beaucoup moins de temps ... Bises.


S
Bonjour Stellamaris,Cette question: Te plairont-ils? Pourrait-elle aussi bien se transformer en: Comprends-tu l'âme de cette poésie?Le poète reste bien souvent " prude" et ne donne que l'illusion. L'âme reste souvent mystérieuse.Mais, lorqu'une personne sur dix arrive à "toucher" cette âme, alors en le poète une larme se fait naître.Ecrire!!!! Tant à dire.C'est là que je me suis arrêtée.Merci de tes mots..
Répondre
S

Un commentaire qui me touche vraiment ... Merci de tout coeur ! Bises.


D
Tu comprends maintenant pourquoi j'avais et j'ai des dérives les traumatismes provoqués sont encore présents ils le seront toujooursma vie pendant cette période a été un enferje ne demande aucune pitié mais l'acceptation par les gens qui me connaissent de ma personnalité parfois dérivante.je suis courageux j'ai brûlé ma vie mais aujourd'hui je suis prêt pour un nouveau départ je sais il est tard a 59 ans mais je compte franchir le pas et changer de vieje te remercie pour ta compréhension et ta gentillesserecois toute mon amitiéDidier
Répondre
S

Oui, je comprends ... Liza et toi m'en avaient d'ailleurs déjà dit assez pour que je comprenne ! Je veux que tu saches que je ne te juge pas et que je ne t'ai jamais jugé, mais que je te tiens la
main, et que j'ai confiance pour toi dans ce nouveau départ ... Toute mon amitié.


S
Je ne sais pas écrire, mais  ce poème me plait
Répondre
S

Merci ! Bises.


K
De glace, non! Super poème stellamaris:)Dis-donc, tu es bcp lu en ce moment et tu le mérites.Bisous
Répondre
S

Merci beaucoup ! Bises.


D
bonsoir Stellamarisj'ai vu que tu m'avais laissée un com mais je ne peux pas le lire essais de passer par mon blog amitié  merci Didier Rrené
Répondre
S

OK, je vais essayer de repasser. Toute mon amitié.


A
Juste un petit coucou en passant.bonne fin de soiree.Amicalement,Anjimu.
Répondre
S

Merci ! Juste de passage à Brest, entre deux déplacements, j'en profite pour répondre à mes commentaires ... J'espère que tu vas bien ! Bises.


P
Ah, je savais bien que j'avais oublié une remarque ! Stell, si tu enlevais le"s" de lecteurs !Pierre.
Répondre
S

Oups ! Merci beaucoup !


P
Bonjour Stellamaris !Mais non ! je ne resterai pas de glace. Nous ne resterons pas de glace. Comment ne pas apprécier un si beau tableau que tu as peins certainement en buvant ton café par un matin clair ! Et puis, ce chapelet de rimes en ace est bien agréable à lire. Amitiés. Pierre.
Répondre
S

Merci beaucoup ! Toute mon amitié.


D
bonsoir Stellamarije ne connaissais pas ton blog je suis passé lire quelques textes je trouve beaucoup de belles écritures et un véritable talent je reviendrais bonne soirée amitié  Didier René
Répondre
S

Merci beaucoup ! Toute mon amitié.


S
Rester de glace devant tant de classe, même de guerre lasse il ne faudrait que cela se fasse.Bises Stellamaris.
Répondre
S

Merci ! Bises.


L
Je ne suis pas de glaceLa rebelle a sa placeCar elle reste sensibleMais elle reste terribleMême si elle agaceAvec sa carapacebisousLili
Répondre
D
Oui Michel dans ce monde de travestis de sado-masochiste ou j'ai vécu malgré moi on trouve beaucoup de chaleur humaineet ce qui m'a le plus surpris c'est la compréhension l'humanité la solidarité que l'on ne trouve pas dans la vie couranteseuls ceux qui ont vécus ça le savent et malheuresementcertaines devraient s'en inspirer cela éviterait beaucoup de déconvenues de clans et de hainesrecois toute mon amitiéDidier trevor Weddington
Répondre
A
 BonsoirCa fait un petit moment que je ne passe pas, la connexion est franchement horrible.Je me tire les cheveux...bon la ca va, j ai un petit repit, juste le temps de laisser un petit coucou...Passes une tres belle fin de soiree et une belle journee de mardi.Amities.Bises,Anjimu
Répondre
B
ils ne peuvent que plaire, ils sont si beaux.
bisous
Répondre
D
Merci Michel pout tes encouragementsrecois toute mon amitiéDidier
Répondre
D
Non t'inquiètes pas Michelle vieux renard l'a repéréej'ai son adresse I.PLiza m'aide je la veux dead nowamitiésDidier
Répondre
S

Je ne m'inquiète pas, tu es au-dessus de ça ! Toute mon amitié.


D
Moi ce que j'aime beaucoup c'est le mot "fouet"ça claque bien sur ta poèsie.toutes mes amitiés Didier
Répondre
S

Merci Didier ! Toute mon amitié.


R
Oh que non, je ne peux rester de glace...Magnifiquement écrit ce texte, j'y sens une libération...Vraiment bravo. 
Répondre
S

Merci de tout coeur ! Toute mon amitié


A
Oh que oui !!!! ils me plaisent meme bien avant qu ils ne soient ecrits !!!! Et cmment rester de glace devant une telle magie de la plume qui ne mene toujours vers des ailleurs entre l onirique, le mystere et la realite? Et les photos qui ccompagnent le tout ajoutent une touche essentielle a ces dimensions.Fantastique...il n y a rien a dire de plus, encore une fois.C est donc le deuxieme poeme que tu ecris sur les difficulte du poete a debuter, puis cet espece de roulement bizarre qui nous rend meme ivres de nos encres tellement on en dit.PArfois j ai l image en tete d une femme en travail, en difficulte pour mettre son enfant au monde, avec des douleurs qui lui donnent l impression que ca ne va rien donner, mais lorsqu arrive le petit etre, elle decouvre alors le tresor qu il represente, et elle se dit les efforts, la sueur et les douleurs ont valu le coup.LEs poemes sont nos enfants, et copmme eux je le pense, ils grandissent apres nous.Voila.Merci de ton passage et de tes commentaires toujours chaleureux et reconfortants pour moi.Je n oubllie pas ton appreciaion pour le poeme offert a notre amie, ma soeur Liza.Passes une tres belle journee de Vendredi.Amities,Anjimu.
Répondre
S

Merci de tout coeur, très chère amie ! Ton image est saisissante ... Bises.


L
c' est un coup de coeur, différent des précédents, j' aime le la légèreté qui s' emporte merci
Répondre
S

Merci de tout coeur ! Toute mon amitié.


T
J'aime aussi ces ruptures, et je pense que si le poète écrit sous le fouet, le lecteur, lui, lit avec un grand plaisir ! Amitiés Michel
Répondre
S

Merci théo ! Toute mon amitié.


A
Ah ! non, je fonds ! ( et le réchauffement climatique n'y est pour rien !!!)Quelle aisance ! Quelle grâce, dans ce Poème ! Un sincère BRAVO. ( mais pourquoi ce titre barbare ?...)
Répondre
S

Venant de ta part, ce compliment me touche d'autant plus ...

Et, pour le titre ... Ne vas pas me dire que ça ne t'arrive jamais, de sentir que tu écris sous le fouet de ta muse ?

Bises.


D
J'adore vraiment ce texte qui est en rupture avec les autresau niveau des mots employés j'avoue que je suis sous le charme merci pour ta compassion sur mon blogamitiésDidier
Répondre
S

Merci de tout coeur, Didier ! Toute mon amitié.