Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 20:13

Je suis toujours dans mes adaptations des poèmes d'Edgar Allan Poe...

À F / / Bien-aimée ! Au milieu des pires des malheurs / Nombreux autour de mon sentier sur cette terre – / (Morne sentier, hélas, où ne poussent de fleurs ; / Pas même l’on y voit de rose solitaire) – / Mon âme trouve au moins de quoi se consoler / Quand elle rêve à toi, car elle y considère / Un paradis de doux repos pour y souffler. / / Ainsi ton souvenir est, pour moi, comparable / À quelque île enchantée, au loin sur l’océan, / – En des lieux où la mer est sauvage, implacable, / Où les tempêtes font pulser, comme un géant / Sauvage les flots – Mais où le ciel immobile / Pendant ce temps accorde, bienséant, / Un éternel sourire à cette brillante île / / Stellamaris / / D’après / / To F / / Beloved! amid the earnest woes / That crowd around my earthly path- / (Drear path, alas! where grows / Not even one lonely rose)- / My soul at least a solace hath / In dreams of thee, and therein knows / An Eden of bland repose. / / And thus thy memory is to me / Like some enchanted far-off isle / In some tumultuous sea- / Some ocean throbbing far and free / With storms-but where meanwhile / Serenest skies continually / Just o'er that one bright island smile. / / Edgar Allan Poe

(Illustration : l'île de Molène, depuis la plage des Blancs Sablons au Conquet)

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Bonsoir et bravo pour le tout Stell, poème et photo !


Bises.
Répondre
S


Merci infiniment, Annie ! Bises !



S

Merci pour cette excellente adaptation. E. Alan Poe est l'un de mes auteurs anglais favoris.
Répondre
S


Merci infiniment, Sarah ! Bises !



V

Vraiment, bravo ! je me demande comment tu réussis à adapter si brillamment un poème par jour... De plus, cette photographie est magnifique ! (le détail des flots et leur couleur...)
Répondre
S


Merci infiniment, Valentine ! Bises !