Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 22:35

Ce poème m'a été inspiré par ma vie professionnelle, actuellement faite de déplacements incessants ...

Allers et retours / / Sous le soleil, un froid glacial fige la France ; / Mais le train file, en m’entraînant dans son errance. / Quel est le but ? Je cours et vole sans arrêt, / Pour aller où ? Je n’en sais rien, qui le croirait ? / / Car c’est ma coupe ; et si, parfois, la bière est rance / Ou bien croupie, oh, sans gémir je la boirai ... / Mieux vaut chanter ! De tout mon cœur, je sourirai ! / Sous le soleil, un froid glacial fige la France ; / Mais le train file, en m’entraînant dans son errance. / / Stellamaris

(Photographie : La normandie enneigée, depuis la fenêtre du TGV)

(Variante de rondel en 9 vers à rimes plates)

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Cher Stellamaris


Votre photographie


et le poème


qui lui sert de cadre


sont magnifiques


et si lumineux,


l'un comme l'autre


fixe l'instant


et en déroule


le fil comme une impression


vive,


unique


et mystérieusement


surnaturelle.


Votre texte


très proche


d'un monde


poétique ancien,


est encore une magnifique découverte


de votre art


en constante évolution


et perfection.


Félicitations


Cordialement,


Francis Etienne
Répondre
S


Merci infiniment, encore et encore, je ne sais plus où me mettre ... Toute mon amitié.



T

vas vers le sud mon ami .... là ou il fait beau...


encore un beau poème


amitié


tilk
Répondre
S


Merci Tilk !


 


J'en revenais, justement ... Mais à Toulon, ils ont vu la neige, et à Brest, pas un flocon ! Toute mon amitié.



V

Bonsoir !


J'ai craqué à la lecture d'un article désopilant de Mamadomi, si bien que j'ai accepté de la suivre dans un tag, qui m'a certes coûté beaucoup de temps mais
m'a également intéressée et amusée. Si tu le souhaites, tu peux t'y associer (je t'ai cité parmi les 11 blogs à désigner !) et pour te le rendre plus léger j'ai fait une question spéciale pour
les poètes : écrire un poème !! Bises...
Répondre
S


Merci Valentine, l'intention me touche ! Mais, tu sais, l'inspiration ne vient pas forcément sur commande, je ne sais si je participerai ...


Bises !



V

Bonjour Stellamaris


un beau voyage que tu nous offre, en photo


j'ai  moi aussi déjà dit tout le bien que je pense de ton texte


bises du jour
Répondre
S


Merci Vénusia ! Bonne journée, bises !



A

Bonsoir Stell.


L'on dirait un voyage au pays du Grand Nord!


Ta photo et le rondel qui l'accompagnent méritent mes félicitations.


Amitiés chaleureuses pour oublier le froid!
Répondre
S


Merci Annie ! Bises !



V

Oui, il est vrai que Victor Hugo avait "cassé" l'alexandrin...
Répondre
S


Bises, Valentine !



V

Au fait, très intéressant, ta césure au 4e pied pour des vers de 12 ! C'est original et réussi.
Répondre
S


C'est des trimètres, vers de douze syllabes en 3*4 et non en 2*2 ; c'est Victor Hugo qui a lancé l'idée ... Bises !



V

J'adore ta photo... Quand on est au chaud, on ne se plaindra pas. Mais il faut sortir du train hélas ! (Et se lever de bonne heure pour eller le chercher je
présume...). Joli rondel en tous cas ! Bises, Stellamaris.
Répondre
S


Merci Valentine ! Bises !