Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 22:06

Anaon / / Dans le vent, la pluie, ou sous un ciel / Bleu, limpide, et vide, immatériel / Quand, cruel, Râ déverse son fiel / Sans répit, pour les siècles il danse. / / Liberté ? Connait-il donc ce mot ? / Une voix criant, fortissimo, / Lui prescrit : « Vole, avec ton jumeau, / Ne te pose ! En nulle providence / / Ne te fie ! À jamais condamné, / Erre donc sans fin, être damné, / Anaon … N’as-tu donc ricané / Face aux dieux dans ton outrecuidance ? / / Aussi long qu’Océan durera / Ton tourment jamais ne cessera, / Sois en sûr, infame scélérat ! » / Mais le monde, en la fournaise intense, / / Brûlera … C’est là son soleil noir, / Son soutien, qui l’empêche de choir / Dans le plus atroce désespoir … / Bien amère est sa seule espérance ! / / Stellamaris

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Contes et légendes
commenter cet article

commentaires

Valentine :0056: 12/08/2010 10:57



Ah ! Les goélands seraient les revenants ! Mais tu ne connais pas le formule en Breton ? je crois que mon père m'avait appris qu'il fallait réciter ça en
passant devant un cimetière... Peut-être pour se protéger des âmes errantes.



Stellamaris 12/08/2010 11:01



Sûrement, connaissant la mentalité bretonne ! Bises.



Valentine :0056: 12/08/2010 10:53



Anâon, ce sont les "âmes des morts", non ? Je ne me souviens plus de la formule que je savais pourtant par coeur : "Priez pour les âmes de nos morts", en
Breton. Je n'ai pas de mémoire... Si on comptait sur moi pour conserver des souvenirs, ce serait catastrophique...



Stellamaris 12/08/2010 10:55



Oui, c'est bien ça ... Et plus spécialement les revenants, condamnés à errer ici-bas ; selon la légende, les goélands sont souvent des anaons de marins morts en mer ... Bises !