Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 10:11
Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Joli !

tes poèmes naissent d'un regard, les miens d'une phrase !

une fois écrits je les laisse "macérer", pour les relire à froid !

quelque part tu fais la même chose !

Bisous
Lili


Répondre
S

Quelque part, oui ... C'est vrai que, même si je les publie assez vite, je me corrige énormément quand je me relis après coup ! Bises.


A

Bonjour!

Ce syndrome de la page blanche est bien connue de nous tous, decrit ici avec une touche d humour  et comme d habitude une belle aisance toute joyeuse, malgre tout.Un regal ! 

PAsses une tres belle journee.

Amitiés
Anjimu. 


Répondre
S

Bonsoir Anjimu, très chère amie

J'ai beaucoup écrit sur le syndrome de la page blanche ... Mais pas ici, puisqu'ici, j'ai l'inspiration de départ, "un regard" ! Puis tout le processus de maturation de l'oeuvre, d'abord intérieur
... Puis tout le travail de peaufinage de l'écriture ...

Je t'embrasse fort, très bonne soirée !


U

Il faudra qu'on en parle... :)


Répondre
S

Avec plaisir ! Bises.


J

Bonjour,
J'aime beaucoup cette construction de style qui reprend chaque vers du premier quatrain.
Belle harmonie entre l'image et le poète
Amitiés,
Jyckie.


Répondre
S

Pour la construction poétique, c'est un quadrille. En plus des reprises des vers, cette forme poétique se construit sur deux rimes et deux mètres, avec seulement une syllabe d'écart, ce qui donne
un rythme légèrement boitillant ... J'aime beaucoup aussi.

Je t'embrasse ! Bon dimanche ! Bises.


U

Si beau... Si vrai!
Baiser à toi.


Répondre
S

Tous n'écrivent pas ainsi, mais c'est vrai que, pour moi, sauf de très rares exceptions, ma poésie naît toujours dans les yeux ... C'est pour cela que je ne conçois pas de la présenter sans l'image
qui l'a engendrée, elles sont indissociables !

Je t'embrasse, fort.


M

Le silence seul pour parler de ce poème !
Bises, poète.


Répondre
S

Un commentaire qui me touche plus que de nombreux mots ... Merci, Marlou ! Bises.


D

Bonjour Stell, très beau poème ... né d'un regard. J'aime beaucoup. Gros bisous. Danielle


Répondre
S

Merci à toi, Danielle ! Bises.