Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 08:59

Chantier / / Sous ma fenêtre, au petit jour, marteau-piqueur, / Opiniâtrement, tu détruis le silence, / Et, jusqu’au soir, sans te lasser, tu ris, vainqueur ; / Une sourde douleur en l’oreille m’élance. / / Que ce vacarme est lancinant, dans mes parvis, / Me harcelant sans trêve, odieuse ingérence ! / / Se retrouver, dans tout ce bruit ? Quel vis-à-vis ! / Il empoisonne l’âme, engourdit la conscience … / / Mais je m’en vais ! Dans la forêt, j’ai mon repos ! / Le petit peuple est là, que j’entre dans sa danse, / Car il m’attend ! Fée et korrig, de leurs pipeaux, / Donnent le là pour la gavotte, avec aisance … / / C’est mon salut, là je revis, c’est ma maison, / C’est mon vrai domicile où, sans interférence, / Je peux renaître et recouvrer ma déraison, / Bienheureuse folie, étrange jouissance ! / / Stellamaris

Partager cet article
Repost0

commentaires

M


On connait ce bruit infernal ! Tu as bien fait de t'en aller !


Bises



Répondre
S


Oh oui ! Bises.



M


J'ai eu un vrai coup de foudre pour ce lieu, comme toi!



Répondre
S


En effet ! Bises.



M


J'y étais... la veille! tu as tellement raison, Stella je serai avec toi dans la pensée! Il y avait foule hier, tous près du chaos et j'ai trouvé le moyen de vouloir essayer de découvrir d'autres
lieux. m'engageant  dans un sentier grimpant très haut, sans issue, je me suis.... égarée dans les fougères et broussailles n'entendant plus le moindre bruit. Angoisse. il m'a fallu deux
heures pour retrouver le chaos. Contente mais un peu piquée par des moustiques.Du sport, du vrai et de belles photos aussi... Tu fais mieux quand même!



Répondre
S


Oui, c'est magnifique ... Merci Mona ! Bises



V


Ouh là là, quelle horreur !!! Oui, ils font fuir les korrigans...



Répondre
S


Mais, avant midi, je les aurai rejoint dans la forêt ... Bises !