Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 22:15

Crépuscule de sang / / La nue est rouge sang : / Depuis tant et tant d’âges, / L’on vit tant de naufrages ; / De nefs se fracassant, / / Dans le flot rugissant, / Sur ces écueils sauvages / - Innommables carnages ! - / Que le ciel le ressent, / / Il s’en souvient encore ! / Et le soir, il honore / Ces marins disparus, / / En se peignant la face / De tons sauvages, crus, / Souvenir de leur race. / / Stellamaris

(sonnet)

(photographie : crépuscule sur la Chaussée de Sein)

Partager cet article
Repost0

commentaires

M


Bonjour Stellamaris,


Un magnifique sonnet pour une splendide image merci l'ami



Répondre
S


Merci Maria ! Bises !



F


Les vivides couleurs


de vos mots


posés


sur une magnifique


image


de crépuscule


à peine naissant,


semblent


être gravées


sur un blason


médiéval,


semblable


à ceux que l'on peut parfois


encore admirés


dans les boiseries


peintes


des chapelles


ou manoirs


de votre région.


 


La dureté


des images,


enchaînées


avec tant de fluidité,


est une caractéristique


de votre art,


dont la poésie


met en scène


l'exception


d'un quotidien


que le regard parfois


efface


sans même nous étonner,


et que vous savez si bien


mettre en lumière


par votre connaissance


des


 


Félicitations


et pour vos lignes


et pour votre toute nouvelle maison d'édition,


à laquelle je souhaite le succès


que vous méritez.


 


Cordialement,


 


Francis Etienne



Répondre
S


Merci de tout coeur, Francis, lire tes commentaires est un plaisir à chaque fois renouvelé ! Toute mon amitié.



T


rien que la photo et c'est déja superbe


amitié


tilk



Répondre
S


Merci de tout coeur, Tilk ! Toute mon amitié.



V


bien sur que non, mais mon commentaire fait référence à une réponse que tu me fis sur le sujet.


j'ai appris d'une façon et je remarque , que tu ne fais pas ainsi.


j'apprends à me taire, mais difficile.


bonne soirée



Répondre
S


Je te taquinais, Vénusia, ta remarque m'a seulement fait sourire et j'ai voulu te répondre sur le même ton, elle ne m'a absolument pas gêné ! Bises !



V


joli sonnet , tu fais comme mr Hugo pour les rimes je sais, je saismais ça me chatouille à chaque fois.


bises et bonne journée



Répondre
S


Merci Vénusia ! Tu m'excuseras, mais je ne rougis pas d'un tel maître ... Bises !



F


Magnifique


Amitiés, Flo



Répondre
S


Merci Flo ! Bises.



V


Oh ! Super ! Je n'avais pas pensé que tu pouvais renvoyer "la nue" au premier vers... Alors j'ai bien fait de t'avertir... Substitution réussie 5 sur 5 !!
:0023:



Répondre
S


Merci Valentine ! Bises.



B


magnifique


***


Bon mercredi



Répondre
S


Merci Belbe ! Toute mon amitié.



V


Superbe !! Celui-là me plaît beaucoup, et je suis d'avis de ne pas s'attarder à l'e muet de "la nue", car ton vers est magnifique ainsi - comme tout
l'ensemble.



Répondre
S


Merci de tout coeur, Valentine ! Ton commentaire me touche vraiment de tout coeur ! Mais j'ai outrepassé ton conseil ... Bises !