Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 11:00

Du prosaïque au fantastique / / Ma muse s’endort quand les soucis quotidiens / L’enserrent d’un réseau tissé serré de liens ; / / Mais son pire ennemi reste le prosaïque : / / La routine fâcheuse et sans goût ni saveur / M’assoupit et me plonge, hélas, dans la torpeur ; / Bientôt, je ne sais plus entendre la musique / / De mon âme ... Et « poète » est un mot vide et creux ! / C’est un manque béant en mon cœur malheureux ... / Que je ne m’apitoie et me prenne au tragique, / / Ce serait ridicule et je serais bien fat ! / Que je me ressaisisse et rebouche au calfat / Ces fissures du moi ; que jamais, je n’abdique ! / / Mais je suis réveillé ! Car dès hier, deux mots : / « Muse fantôme », oh joie, ont balayé mes maux ! / C’est fou ce que je suis sensible au fantastique ! / / De mes yeux intérieurs, sais-tu ce que je vis ? / Une fée, un dragon : Aussitôt, je revis ! / Le « squelette amoureux » est vraiment poétique ! / / Les korrigans dansant sur la lande le soir, / Les chimères hantant l’océan le plus noir : / Voilà qui me refait, c’est vraiment magnifique ! / / Et je cours et je vole, et ma plume, au galop, / Exulte ! Elle parcourt à jamais ce tableau, / Cet univers, ce monde ouvert au lunatique ! / / Stellamaris

(Illustration : Tableau de James Ensor)

(Octette)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Ma muse
commenter cet article

commentaires

Mona 20/05/2012 10:56


Un petit côté Tim burton, réjouissant! Tu me rappelles le film "noces funèbres"où l'on voyait le monde des morts joyeux et une triste humanité sombre et déprimante! Merci pour cet entrain qui
donne le sourire, cher Sterenn! Quelle imagination! bisous!

Stellamaris 20/05/2012 11:25



Merci Mona ! Justement, "Les noces funèbres" sont pour moi un film culte, ce n'est sans doute pas un hasard ... Bises !



domi 19/05/2012 17:41


dans la même veine que le précédent, envoûtant !! un grand bravo, bisous!

Stellamaris 19/05/2012 17:43



Merci de tout coeur Domi, tu me touches ! Bises !



Valentine :0056: 19/05/2012 16:18


... Et l'Ankou ? ! Il ne manque plus que lui, pour toi qui es sensible au fantastique !! Mais cet octette est bien sympathique
encore...

Stellamaris 19/05/2012 16:54



Merci infiniment, Valentine ! Bises !



marlou 19/05/2012 14:12


La vie sous la réalité ! Fantastique !


Bises

Stellamaris 19/05/2012 15:38



C'est bien ainsi que je vois les choses, Marlou, merci ! Bises !



Lenaïg 19/05/2012 14:03


Ah, tu nous réveilles, si par hasard nous ne l'étions pas encore tout à fait, aujourd'hui ! J'ai bien aimé tous tes mots et je crois bien que je me reconnais aussi dans ce portrait. Le fantôme
gredin ne s'est pas caché ce matin !





Avant de lire ton beau poème, je me suis attardée sur le tableau et je pense voir ce que tu vois : de la joie, au-delà de la vie et de la mort ! Le ciel est gai, les deux squelettes amoureux se
soutiennent par un bout de bois, c'est étrange et joyeux à la fois.


L'enthousiasme de tes vers est très contagieux, tant mieux ! Bravo, bises à toi.

Stellamaris 19/05/2012 15:37



Merci infiniment Lenaïg ! Si par ce poème j'ai pu contribuer à te donner de la joie, tu m'en vois ravi ! Bises !



annie 19/05/2012 12:10


Re-bonjour Stell.


Allez un petit dernier commentaire pour mes pauvres yeux fatigués!


Mais impossible de rater ce  tableau impressionnant et tes mots qui font plaisir à lire tellement ta verve est bel et bien de retour!


Bravo et bisous.


 

Stellamaris 19/05/2012 12:27



Merci Annie, de tout coeur ! Et maintenant, soit sérieuse et repose tes yeux ! Bises !