Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 21:50

Espérance / / Noire est l'âme de l’homme, et grande est sa folie : / Partout, rumeurs de guerre et massacres sans fin ; / Et, dans tant de pays, le pauvre meurt de faim ! / Des crimes et des viols, l’esclave que l’on lie … / / Les jours suivant les jours ; toujours, sans aucun frein / Nous le redit la Voix – La seule qu’on entende ! – / Jusqu’à l’écœurement, l'on nous sert ce refrain ! / / C’est vrai … Oui, mais pourtant … Que l’oreille se tende / Et le regard se creuse … Ami, ne peux tu voir / Timidement, sans bruit, apparaître un espoir ? / / Car un simple sourire est brillante lumière, / Un geste fraternel, la ténèbre s’enfuit ; / Tant de gestes de rien, qui ne font pas de bruit : / C’est un feu d’artifice, écrasant la nuit fière ! / / Stellamaris(sonnet polaire)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Eclats d'âme
commenter cet article

commentaires

Valentine :0056: 01/07/2011 18:49



Superbe, cette forme "en miroir" ! Et tu la traites fort bien !



Stellamaris 01/07/2011 19:40



Merci Valentine, bises !



Francis Etienne Sicard Lundquist 25/06/2011 14:43



Un poème


dont la force


ébranle le lecteur,


ne reste pas inaperçu.


Le vôtre


en est un exemple.


Quelle richesse


dans la description


de la misère


quotidienne


croissante


et si sombre,


mais quelle belle image


que celle de votre espérance !


La forme,


polaire,


que je ne connais pas,


rajoute


à mes yeux


l'expression


d'une balance


quasi cosmique


entre le bien et le mal


que parfois Baudelaire


a su aussi mettre en valeur comme vous le faites.


Je pense en particuliers


aux Litanies de Satan.


 


 Félicitations!


c'est un beau sonnet


à la profonde expression humanitaire.


 


Cordialement,


 


Francis Etienne



Stellamaris 25/06/2011 15:08



Merci de tout coeur, Francis, mais je n'ose pas prétendre me comparer à Baudelaire, quand même !


 


Toute mon amitié.



Lenaïg Boudig 24/06/2011 11:16



Bonjour Stellamaris. Un excellent sonnet, vraiment, qui exprime poétiquement et avec beauté ce qu'il ne faut cesser de dire et redire encore, jusqu'à ce que les choses changent. C'est original la
superposition du feu d'artifice et la note d'espoir de la fin. Bises.






Stellamaris 24/06/2011 12:54



Merci Lenaïg ! Bises !



annie 24/06/2011 10:15



Un sonnet que je n'ai pas encore tenté...Je me lance dans une autre forme tout de même...


Tu excelles dans toutes!


BRAVO!


Amitiés.



Stellamaris 24/06/2011 12:54



Merci de tout coeur, Annie, bises !



tilk 24/06/2011 00:26



Esprérance c'est le prénom de ma mère...


amitié


tilk



Stellamaris 24/06/2011 07:03



Alors, il doit te parler d'autant plus ...


Toute mon amitié, Tilk !



belbe 24/06/2011 00:02



étoiles d'espoir



Stellamaris 24/06/2011 07:03



Oh oui alors ! Merci Belbe, toute mon amitié.



sonya 23/06/2011 23:33



c'est un très beau texte


j'ai vraiment aimé


passe une très belle soirée


 


 


.•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•. 


 



Stellamaris 24/06/2011 07:02



Merci Sonya, bises !