Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 12:27

Même s'il y a nommé la jeune fille "Eulalie", le poème d'Edgar Allan Poe que je transpose ici est un hommage à son épouse défunte, Virginie...

Eulalie / / Je vivais solitaire / Sur une terre amère / Et mon âme était comme un marais sans demain / Jusqu’à ce que la belle et très douce Eulalie / Entre en ma vie et, rougissant, prenne ma main – / Jusqu’à ce que la jeune et très belle Eulalie / Entre en ma vie et, souriant, prenne ma main. / / Que timidement luit / Chaque étoile en la nuit / Comparée à ses yeux ; comme elle est radieuse ! / Et jamais nul flocon / Qu’aucun éther fécond / Fit d’un rayon de Lune, argent ou pourpre-lie / Ne rivalise avec de mon humble Eulalie / Cette boucle – la plus cachée – en ses cheveux ; / Ni ne vaut, au-dessus des beaux yeux d’Eulalie, / La moindre boucle folle ornant ses beaux cheveux. / / Et le Doute et la Peine / Ne sont plus ta rengaine / Mon cœur. Son âme vient, soupir après soupir, / Tout le jour brille, lente, / Éclatante et puissante / La divine Astarté – dans les cieux, un saphir – ; / Et pendant tout ce temps ma très chère Eulalie / Tourne vers elle, en souverains, ses très beaux yeux ; / Et pendant tout ce temps ma très jeune Eulalie / Tourne – ils sont violets – vers elle ses beaux yeux / / Stellamaris / / D’après / / Eulalie / / I dwelt alone / In a world of moan, / And my soul was a stagnant tide, / Till the fair and gentle Eulalie became my blushing bride- / Till the yellow-haired young Eulalie became my smiling bride. / / Ah, less- less bright / The stars of the night / Than the eyes of the radiant girl! / And never a flake / That the vapor can make / With the moon-tints of purple and pearl, / Can vie with the modest Eulalie's most unregarded curl- / Can compare with the bright-eyed Eulalie's most humble and careless curl. / / Now Doubt- now Pain / Come never again, / For her soul gives me sigh for sigh, / And all day long / Shines, bright and strong, / Astarte within the sky, / While ever to her dear Eulalie upturns her matron eye- / While ever to her young Eulalie upturns her violet eye. / / Edgar Allan Poe

(Illustration : Portrait de Virginie, l'épouse d'Edgar Allan Poe, pris sur Internet, ici)

(Nota : Les deux derniers vers de chaque strophe de ce poème sont trop longs pour être transposés en un seul vers français chacun ; je les ai transposés sous la forme de deux alexandrins)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vénusia 26/07/2014 04:39


haaaaaaaaaaaa que c'est beau une telle déclaration, beaucoup de femmes souhaiteraient en avoir une aussi passionnée aussi tendre


un grand auteur que celui là.


bises

Stellamaris 26/07/2014 09:09



Tout à fait, Vénusia, j'apprends à le découvrir, et je me régale ! Bises !



Valentine :0056: 21/07/2014 22:17


Magnifique ! Bravo Stellamaris, de ces superbes traductions !

Stellamaris 21/07/2014 22:19



Merci de tout coeur, Valentine ! Bises !



annie 20/07/2014 17:43


Bonjour Stell.


Que ce soit Eulalie ou Virginie, cet hommage est superbe et tu sais si bien le traduire...


Que douce est ta plume...


Bisous.

Stellamaris 20/07/2014 17:48



Merci de tout coeur, Annie ! Bises !



Maria-Dolores 20/07/2014 15:07


magnifique comme ton habitude en tout cas je ne me lasse pas de te lire un très beau partage bises l'ami.

Stellamaris 20/07/2014 15:09



Merci infiniment, Marie ! Bises !