Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 22:14

Gardien de l’île et du port / / Quel est donc ce géant, / Ce roi de l’océan ? / Une baleine à bosse / / Qui veille sur le port ? / / Toujours, dans cette fosse / Aux portes du néant / – Non, il n’est fainéant ! / Ah, que nul ne se gausse ! – / Il veille sur le port / / De l’île. Qu’il est fort ! / Depuis, la vague n’ose / Venir semer la mort, / Submerger l’île encor … / Oui, d’Ys, la porte est close ! / / Stellamaris

(sonnet irrationnel)

(photographie : Rocher à l'entrée du port de l'Île de Sein)

Partager cet article
Repost0

commentaires

L


Etonnant ! Et réjouissant ! Bravo, bises !






Répondre
S


Merci Lenaïg ! Bises !



F


Ce beau texte,


dont la rime riche


porte l'écho


des vagues


lourdes,


fracassant


leur paquet


sur le roc,


posé


sur la très pure


photographie,


est


encore


une illustration wagnérienne


de votre poésie,


gorgée de légendes,


de géants,


de combats


et de mythes.


 


Félicitations !


 


Cordialement,


Francis Etienne



Répondre
S


Merci infiniment, Francis ! Toute mon amitié.



V


Jamais vu encore de "sonnet irrationnel" ! Par contre, en effet, chouette baleine
à bosse...



Répondre
S


Merci Valentine ! Le "sonnet irrationnel", basé sur le nombre pi, est une invention de l'Oulipo, si une recherche sur internet te tente ... Bises !



V


je vois que tu aimes écrire en vers courts, je ne peux guère le faire, pour un sonnet l'alexandrin vient de suite


beau texte, dans la mer quel est ce gardien?


bises et bonne journée



Répondre
S


Merci de tout coeur, Vénusia ! Oui, j'aime énormément les vers courts ... Bises !



A


Dans ce genre de sonnet, tu peux écrire avec six syllabes aussi je vois...


Très belle complicité entre tes mots et ce rocher-baleine.


Amitiés Sterenn.



Répondre
S


Merci de tout coeur, Annie ! Bises.



B


écouter la mer



Répondre
S


Oh oui alors ! Toute mon amitié.