Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 12:34

Il y a quelques jours, je vous avais parlé de "La Capuche", cette personne mystérieuse qui les suivait, en ayant pris l'apparence et le visage d'Erwan... Ne voit-il pas qu'ils les a enlevé ; ils sont ligotés au mât d'un navire, et il leur parle avec amabilité, tout en faisant se tendre les arcs des marins dès qu'ils font mine d'essayer de bouger...

Impertinence / / Odieuse impertinence / Du détestable geôlier / Qui sut si bien nous lier / À ce mât ! Comme il nous tance, / / Joue avec la patience / De ceux qu’il prend pour gibier ! / Il nous rend fous à lier / Par son souris qui m'offense, / / Sa courtoisie hypocrite / - Fallacieuse amitié - / Et sa bonne humeur maudite… / / Il ne connaît la pitié, / Et je hais son air affable / Plutôt deux fois qu’à moitié ! / / Détestable / Est sa face d’imposteur, / Arborant comme un voleur / / Redoutable / Des traits qui ne sont pas siens ; / Va-t-il “ emprunter ” les miens ? / / Stellamaris

(Illustration : Dessin de Stephan Butreau)

(Sonnet caudé)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeu de rôles
commenter cet article

commentaires

Lenaïg 08/09/2013 09:41


Il n'est pire cruauté


que celle dont il fait preuve,


montrant affabilité


à ceux qu'il met à l'épreuve.


 


Je corrige l'imperfection que je vois sur mon tout petit rebond. Bon dimanche, Stellamaris, bises.

Stellamaris 08/09/2013 09:52



Merci Lenaïg, bon dimanche ! Bises !



Lenaïg 07/09/2013 22:06


  Bonsoir Stellamaris, je crois que j'ai cinq poèmes à découvrir avant celui-ci ...


Il n'est pire cruauté


que celle dont il faut preuve,


montrant affabilité


à ceux qu'il met à l'épreuve,


ce Chevalier d'Eon du monde du rêve, ce fregoli devant qui personne ne rit ...


Quel sort leur réserve-t-il ? J'en tremble d'avance !


Bises.


 

Stellamaris 08/09/2013 01:16



Merci Lenaïg ! Bises !



flipperine 07/09/2013 18:51


il faut pourtant rester soi-même et ne pas tjs vouloir imiter l'autre

Stellamaris 08/09/2013 01:15



Certes, Flipperine ! Bises !