Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 17:58

Incendie / / Est-ce un diable jailli des portes de l’enfer / Pour ruiner le pays, qui nous vaut ce carnage ? / Ou le feu d’un dragon, indomptable et sauvage / Qui, sans respecter rien de ce qui nous est cher / Dévore la région, cruel anthropophage ? / Et comment pourrions-nous survivre en ce désert ? / Est-ce un diable ? / / Suborna-t-il l’Ankou ? Quel atroce attelage ! / Même les korrigans – N’est-ce ce qu’il appert ? – / N’ont pas su conjurer ce terrible cancer ! / Contempler ce désastre emplit mon cœur de rage ! / Est-ce un diable ? / / Stellamaris

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

Danielle 23/11/2010 22:29



En parcourant tes pages, je prends connaissance de ce très beau poème qui retrace une triste réalité. Quel spectacle de désolation, quelle tristesse. La bétise humaine n'a pas de limites car je
crois que ces incendies ravageurs, destructeurs ont été provoqués, comme chez nous où notre belle garrigue n'était plus qu'un paysage lunaire sur des centaines d'hectares. Je ne sais pas comment
ces lignes magnifiques ont pu m'échapper, peut-être parce qu'elles ont été écrites le jour de mon anniversaire et nous avions des invités. Heureusement que je viens de les retrouver, tout à fait
par hasard. Bises cher Poète, je partage ton indignation et ta colère. Danielle



Stellamaris 23/11/2010 23:53



Merci de tout coeur, Danielle ! Oui, ça m'a fait un choc ... Mais heureusement, ça repousse très vite ! Bises.



Alice HUGO. 05/07/2010 00:24



Je m'associe à ta colère, fils (exilé)de Mistral. Quelle qu'en soit l'origine, ces brasiers me brûlent le coeur.


Un très beau Poème. Merci.



Stellamaris 05/07/2010 01:59



Merci Alice ! Bises.



reinette 01/06/2010 22:22



c'est toujours terrible les incendies. destruction totale.


ça noux quand même une jolie photo et un beau poème.



Stellamaris 02/06/2010 07:04



Merci de tout coeur, Reinette ! Bises.



Robert Ezdra 01/06/2010 11:38



Un diable, crois-tu ? Ton poème est si bon qu'il pourrait nous le faire croire. Quant à moi, je m'y refuse. Certes, la foudre peut s'abattre, mais le plus dangereux prédateur n'est pas le diable.
C'est l'homme.


Robert



Stellamaris 01/06/2010 12:59



Qu



marlou 31/05/2010 21:21



On partage ta colère...Bises et amitiés



Stellamaris 31/05/2010 21:29



Merci Marlou ! Bises.



Pascale 31/05/2010 16:01



Bonjour,
Cela faisait un moment que je n'étais pas venue, je m'en veux !

D'orgine naturelle ou non, je suis d'accord pour dire que c'est terrible. Surtout lorsqu'on connaît les trop nombreux ravages perpêtrés par l'homme (qui ne mérite pas un grand h du coup) qui font
"qu'on n'avait pas besoin de ça"...

Amitiés,
Pascale



Stellamaris 31/05/2010 18:40



Oui, c'est terrible ... Provençal de naissance, j'y suis tout particulièrement sensible ! Bises.



Lenaïg Boudig 30/05/2010 20:04



Un jeune dragon maladroit qui ne connaissait pas sa force et ne maîtrisait pas son jet de feu ? J'ai bien peur que ce ne soit une bien plus triste réalité, humaine ... Mona m'a dit quelque chose
à ce sujet, optimiste, que la nature a prévu des réserves et que les plantes vont repousser vite.


Mais le spectacle désolant appelle ces belles larmes du troubadour, oui.


Bise, Stellamaris



Stellamaris 30/05/2010 20:11



Oui, ça repoussera, bien sûr, mais en attendant, comment ne pas être en rage ? Mais, si près des portes de l'enfe est-ce bien étonnant ?Et l'homme n'est-il pas, bien souvent, le pire des diables
? Bises !