Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 18:42

L’araignée / / Horreur ! Une araignée, en le ciel de ma ville / Je crois, tisse sa toile, inéluctablement … / Le ciel n’apparaît plus – C’est bien là mon tourment ! – / Qu'au travers de son piège, et ma raison fragile / / S’enfuit : « C’est un filet ; nous serons dévorés, / Et nul ne peut survivre à l’odieux carnage / Qui bientôt nous attend ! » Je tremble et suis en nage / Attendant le moment de périr en ses rets … / / N’est-ce qu’un cauchemar, rêve trompeur, qui ment ? / Est-ce une métaphore, en ce temps inclément ? / Ô, toi qui lis ces vers, j’attends ton jugement … / / Prends garde cependant ! Car si je ne me trompe, / Si l’homme devient loup, c’est parce que s’estompe / Son lien avec les cieux … Gare, qu’il ne se rompe ! / / Stellamaris(Sonnet irrégulier)

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Cher Stelamaris,


Votre étonnant poème


dont la photographie


illustre fort bien le propos


est magnifique,


la révolte,


la description


et la mise en garde au lecteur


en font encore


une pièce magnifique


de votre immense collection.


La diversité


des thèmes


que vous mettez en scène,


se multiplie


à l'infini


et ravit


ceux qui vosu lisent


avec fidélité.


Bravo encore une fois


pour ce tour de force.


Cordialement,


 


Francis Etienne
Répondre
S


Merci infiniment, Francis ! Toute mon amitié.



A
Une belle inspiration avec cette araignée humaine Stell! Bravo et amitiés.
Répondre
S


Merci de tout coeur, Annie ! Bises !



A

bonsoir. c'est un poème aussi beau que significatif.bravo.mes amitiés.
Répondre
S


Merci de tout ceour, Amine ! Toute mon amitié.



V

Bravo, pour cette belle méditation sur notre rapport avec le ciel ! Ton sonnet est très réussi cette fois encore ; et tu as bien fait de laisser la plaque
d'immatriculation de la rue, elle est pleine de poésie. Je vois aussi que tu photographies beaucoup "entre chien et loup" : encore une vue d'un soir ou d'un matin...
Répondre
S


Merci infiniment, Valentine ! Bises !