Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 17:15

L'Être et le Néant - 5 Réponse du Néant / / Crier, et t’indigner ? Cela ne te sied guère, / Si nombreux sont tes dieux qu’ils peuvent dire « nous » ; / Devant de vils humains, ne te vis-je à genoux ? / Tel ordonne et commande, ou bien parfois, suggère / / De tuer, massacrer, violer – C’est la guerre ! – ; / Et, tel un léopard sur un troupeau de gnous, / Oubliant tes Yavhés, tes Boudhas, tes Vishnous, / Et même la raison, tu mets l’enfer sur terre : / / Tu fonds sur le vieillard, l'innocent ; sur l’enfant, / Torturant sans pitié, barbare triomphant, / Puis tuant par plaisir pervers et délétère ! / / Au nom de ci, de ça, tu m’ouvres le chemin, / Que s’étende mon règne en chaque lendemain ! / Quel culte tu me rends, du fond de ta colère ! / / Stellamaris

( Illustration : Gravure de Francisco de Goya, dans la série "Les désastres de la guerre" )

( Sonnet marotique )

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans L'Être et le Néant
commenter cet article

commentaires

Valentine :0056: 13/06/2012 23:12


Eh ben...   Le Cygne est revenu déguisé en Léopard !


Non, franchement, j'admire ton inspiration et ta verve. Bises ! (je vais m'absenter, mais j'ai commencé à lire le livre que tu m'as adressé et suis très
admirative également de ta "couronne de sonnets"...)

Stellamaris 13/06/2012 23:16



Merci infiniment, Valentine ! Et bonne absence ! Bises !



Mona 13/06/2012 22:58


Du grandiose cher Sterenn Mor! Demain matin je reprends la route mais je n'aurai pas manqué ce petit chef d'oeuvre grinçant qui fait froid dans le dos! Bisous

Stellamaris 13/06/2012 23:01



Merci à toi Mona, bonne route ! Bises !



Lenaïg 13/06/2012 20:19


Tout est hélas vrai dans les accusations du Néant, superbe orateur sous ta plume. L'Etre trouvera que rétorquer, et mettre en valeur tout ce qui est bonheur, j'en suis
sûre. Toute mon admiration, Stellamaris, bises.

Stellamaris 13/06/2012 23:01



Merci de tout coeur, Lenaïg ! Bises !



annie 13/06/2012 20:12


A nouveau bonsoir Stell.


Une véritable pièce de théâtre classique que bien des auteurs anciens t'envieraient...


Mon Dieu que c'est beau!


BRAVO!


Mon amitié.

Stellamaris 13/06/2012 23:00



Merci infiniment, Annie ! Bises !