Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 20:14

L'Être et le Néant 12 – L’Être / / Qui donc es-tu ? Toi qui n’est rien, moins que du vide, / Qui donc put t’accorder ce pouvoir si puissant / D’ainsi pulvériser, me glaçant jusqu’au sang / Tout ce qui me paraît, quand je suis moins lucide, / / Le cœur de la beauté, quintessence splendide / De ce qui fut mon existence ... Ah, l’angoissant / Dilemme ! À quoi croirai-je ? ... Euréka !Ressassant / Tout ce que tu me dis, je vois sur quoi, solide, / / Je pourrai me fonder ... Oui ! Ce socle, c'est Moi ! / Je suis l’Être après tout, et je mettais ma foi / Dans ceci, dans cela ? C’était pure folie, / / Je le vois désormais, et je t’en dis merci ; / À compter de ce jour, qu’il en soit donc ainsi : / De savoir que Je Suis, que cela me délie ! / / Stellamaris

( Illustration : Autoportrait de l'auteur )

( Sonnet marotique )

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans L'Être et le Néant
commenter cet article

commentaires

annie 28/06/2012 09:00


Cet écrit me fait penser au fameux Être ou ne pas Être...Et à bien d'autre questions concernant notre existence...


Tout est parfaitement dit, vraiment bravo Stell!!


Amitiés.

Stellamaris 28/06/2012 11:59



Merci infiniment, Annie ! Bises !



Lenaïg 23/06/2012 10:48


Bonjour Stellamaris. Je suis déjà venue lire et je suis repartie, et revenue ! Je pensais moi aussi que c'était le dernier sonnet ! Et je m'en sentais un peu triste, tout en comprenant
l'importance de la méditation et de la recherche intérieure de la sérénité (que j'approche parfois sans la trouver vraiment). Pour moi, ton sonnet est très beau ainsi, les rimes en sont belles,
a-t-il besoin d'être "marotique" ? C'est bien sûr à toi de juger, surtout si ta saga n'est pas terminée et là c'est moi qui me réjouis ! Encore bravo, bises.



Stellamaris 23/06/2012 12:31



Merci Lenaïg ! Bises !



tilk 23/06/2012 00:08


être vivant...c'est ça qui compte...enfin ..je crois


amitié


tilk

Stellamaris 23/06/2012 00:17



En tout cas, ça compte, c'est certain ! Toute mon amitié, Tilk !



Valentine :0056: 22/06/2012 23:26


Je te félicite vraiment pour cette magnifique composition de sonnets basée sur le chiffre sacré de 12, et qui aboutit à cet hommage à la conscience unique !
Quoique d'expressions différentes, je vois que nous sommes tout deux (et tes poèmes sur la nuit me le confirment) très proches de sensibilité. Cette dialectique (les deux opposés qui débattent)
est en plus d'une grande profondeur, rappelant la méthode socratique pour atteindre la vérité.


Par contre au plan formel je suis encore un peu perdue : pour moi un sonnet marotique était en décasyllabes ; or celui-ci est non seulement en alexandrins,
mais en plus tout en rimes féminines au niveau des quatrains ! (ce qui n'est pas anodin je pense).

Stellamaris 22/06/2012 23:36



Merci de tout coeur pour ton commentaire qui me touche au plus haut point, Valentine ! Mais, ne t'y trompes pas, si ce dialogue est arrivé à un point d'étape, il est loin d'être terminé ! Je
compte bien poursuivre suffisamment ce dialogue pour en faire un ouvrage à part entière ...


Pour la forme, "Sonnet marotique" est relatif à la disposition des rimes dans les tercets et non à la longueur des vers ; par contre, les quatrains en rimes féminines, c'est effectivement une
erreur ; merci du coup d'oeil, il faudra que je corrige !


Bises, Valentine !



marlou 22/06/2012 15:51


Un sonnet magnifique ! Bravo et bises.

Stellamaris 22/06/2012 17:42



Merci de tout coeur, Marlou ! Bises !