Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 09:36

L'Être et le Néant 21 - Réponse de L’Être / / Me tourner vers autrui ? C’est ce que je ferai ! En portant mon regard par-delà la frontière, / Je pars pour m’engager dans l’aide humanitaire ; / Contre la pauvreté, que je sois un fleuret / / Dansant, virevoltant, lui coupant le jarret ! / Puis, ayant accompli ma tâche journalière / – Soigner des miséreux – mon âme sera fière ! / Boire un thé, dans le souk, auprès d’un minaret, / / Ce sera ma détente ... Et, quelle récompense / Que de pouvoir dormir en paix, la conscience / M M paisée, en sachant tout ce que j’aurai fait ! / / Quel bonheur, repoussant tout le vain, le futile, / Que d’occuper son temps à faire une œuvre utile ! / Oui, je serai comblé, pleinement satisfait ! / / Stellamaris (Compte-tenu de difficultés de connexion Internet, je posterai l'illustration ultérieurement)

( Illustration : gravure d'époque sur une famine à Madras en 1877 )

( Sonnet marotique )

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans L'Être et le Néant
commenter cet article

commentaires

Lenaïg 03/08/2012 11:33


Bonjour Stellamaris. En allant vers les autres, l'Etre va donner du fil à retordre au Néant, mais il se grise de sa bonne action en entonnant un superbe chant, ce en quoi il a tort car il va
prêter le flanc au Néant, qui risque de lui reprocher d'être fier de lui-même et de ne pas savoir s'oublier ?


Pourtant, comme je le comprends, cet être, qui recherche le bonheur dans le dévouement à autrui !


Bravo toujours, bises.



Stellamaris 03/08/2012 17:00



Merci encore Lenaïg, de tout coeur ! Bises !



Valentine :0056: 21/07/2012 21:27


  Celui-ci me plaît particulièrement, Stellamaris ! Peut-être après tout
lit-on plus facilement le texte pour lui-même quand il est publié sobrement comme ici.

Stellamaris 22/07/2012 00:16



Merci Valentine ! Bises !



annie 21/07/2012 16:56


Bonjour Stell.


Et bien je vois que j'ai la primeur d'un commentaire qui te sera agréable encore!


Écrit en sonnet la réponse de l'Etre devient fort raisonnable et toi toujours aussi talentueux!


Amitiés.

Stellamaris 21/07/2012 17:16



Merci infiniment, Annie ! Bises !