Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 18:13

L’évêque d’Aberdeen / / Le meilleur des évêques ? / Il se croyait si grand ! / Prévoyant ses obsèques, / Il se fit, c’est flagrant, / Sans mesurer ses chèques / – Il disait : « C’est mon dû ! » – / Un catafalque immense ; / C’est le fruit défendu ! / Oh, il a tout perdu ! / / Il n’employa manœuvre / Mais de fiers artisans, / Qui firent ce chef d’œuvre / Pour défier les ans, / Dans un splendide bronze, / Entouré d’angelots / Glorifiant ce gonze, / Comme des camelots / Au verbe bien pendu … / Oh, il a tout perdu ! / / Son rêve se bousille / Sur un simple détail, / Une infime broutille … / Regardez le portail : / Pour rentrer dans l’église / Le passage est étroit, / Il n’est de passe-droit ! / Ce qui ridiculise / Son espoir éperdu … / Oh, il a tout perdu ! / / Depuis, qu’il pleuve ou vente, / Restant sur le parvis, / Il pleure et se lamente ; / Voyez, lui sont servis / À titre de pitance, / Fientes, guano / De goéland, bien rance ! / Certes, il fut finaud ! / Où le voilà rendu ? / Oh, il a tout perdu ! / / Stellamaris

 

(Photographie : devant une église, à Aberdeen)

(Balladine)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Contes et légendes
commenter cet article

commentaires

Lenaïg Boudig 24/07/2011 12:07



Bonjour Stellamaris. J'ai su par Mona que tu as fait une escapade en Ecosse. Quelle balladine taquine tu nous ramènes là ! Bravo ! Cette porte étroite prend tout son symbole ! Bises !






Stellamaris 24/07/2011 22:33



Merci de tout coeur, Lénaïg ! Bises !



Francis Etienne Sivcard Lundquist 23/07/2011 23:58



Cher Stellamaris,


On reconnaît bien là


la veine populaire


de votre inspiration,


les mots ironiques,


parfois argotiques,


la répétition


de l'expression


de la vanité,


la démesure


de l'orgueil


et surtout


la blessante ironie


de la stupidité


démesurée


du pouvoir,


voilà de quoi


soulever le coeur, 


et provoquer le rire,


et vous y excellez dans


cette balladine,


si robustement construite.


L'image est splendide.


 


Félicitations,


 


Très cordialement,


 


Francis Etienne.



Stellamaris 24/07/2011 00:07



Merci de tout coeur, Francis ! Toute mon amitié.



Valentine :0056: 23/07/2011 22:26



Très réussi ! En effet, la tombe est majestueuse mais piteuse ainsi à l'extérieur.



Stellamaris 24/07/2011 00:05



Tout à fait ! Merci Valentine ! Bises.



annie 23/07/2011 20:53



"Vanité, vanité tout n'est que vanité!"


La preuve et quelle preuve stell!


Bravo!


Je te croyais parti toi également?...


Demain pour moi c'est sûr!


Bises.



Stellamaris 24/07/2011 00:04



Ben oui je suis parti, puisque je suis à Aberdeen, en Écosse ! Mais ce week-end je suis chez mon fils, j'ai donc la connexion Internet ... Par contre, en suite, je vais faire du camping
itinérant, ce sera plus difficile !


Merci pour ton commentaire, Annie ! Bises !



belbe 23/07/2011 19:20



un magnifique poème pour un lieu de rêves



Stellamaris 23/07/2011 19:41



Merci Belbe ! Toute mon amitié.