Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 14:04

La fée du Clair Ruisseau / / J’ai vu la fée, au Clair Ruisseau, / Qui se baignait dans l’onde obscure ! / / Quelle est donc cette flamme pure, / De vif argent ? C’est un éclair ? / Un feu-follet ? L’esprit de l’air ? / Ô, miracle de la nature, / / J’ai vu la fée, au Clair Ruisseau, / Qui se baignait dans l’onde obscure ; / / Sur le ru, frappé de son sceau, / Son image si délicate / S’imprime ; et, preste, je me hâte / Pour la cueillir de mon pinceau ! / / J’ai vu la fée, au Clair Ruisseau, / Qui se baignait dans l’onde obscure ! / / Comme un moine en robe de bure / Prie et chante, soir et matin, / Moi, je louerai, c’est mon destin / Toujours sa blanche chevelure ! / / J’ai vu la fée, au Clair Ruisseau, / Qui se baignait dans l’onde obscure ! / / Stellamaris

(Photographie : Remous du Clair Ruisseau)

(Malhoun)

Partager cet article
Repost0

commentaires

H


Bonsoir,


Dommage que je ne fusse pas làbas à au moment où tu as vu cette fée... En tout cas, le merveilleux traduis bien ta plume.


Cordialement



Répondre
S


Merci Héol ! Mais, tu sais, elles sont tellement discrètes qu'elles savent se rendre invisibles à l'oeil nu et ne se rendre apparentes qu'au développement de la photo ... Toute mon amitié.



T


j'aime vraiment l'effet de ces photos...


amitié


tilk



Répondre
S


Merci Tilk, de la part d'un peintre comme toi, je suis touché ! Mais ça ne me surprend pas, il y a en effet une parenté de style avec certains de tes tableaux ... Toute mon amitié.



A


Pour ceux qui savent la regarder!



Répondre
S


Pas faux ... Bises !



A


Tableau préraphaélite?



Répondre
S


Je le dis toujours, la nature est une artiste !


Bises !



M


Un poème délicieux...Je savoure !


Amicalement



Répondre
S


Merci de tout coeur, Marlou ! Bises.



M


Très beau, très frais, très printanier pour le conte dévoilé


Bises 



Répondre
S


Merci de tout coeur, Maria ! Bises.



F






Répondre
S


Merci Fathia ! Bises.



R


j'aime beaucoup, la photo est magnifique


bisousclics



Répondre
S


Merci Reinette ! Bises.



V


superbe va falloir que je me replonge dans cette forme si gracieuse


bises et bonne journée



Répondre
S


Merci Vénusia ! Bises.



A


Un refrain si joli...j'espère pouvoir bientôt essayer d'écrire ce style de poésie que tu maîtrises si bien.


Avec toute mon amitié.



Répondre
S


Merci Annie ! Bises.



F


Bonsoir mon amie, j'aime beaucoup ce poème. Je te remercie de corriger une rime que j'ai négligée, j'ai corrigé en essayant de ne pas changer le sens du vers, bonne soirée, bises



Répondre
S


Merci Fathia ! Bises.



L


Magicien des mots, toujours autant, Michel l'enchanteur qui voit de la Nature tous les êtres que tant de passants ignorent ... Gros bisous .


Liza



Répondre
S


Merci de tout coeur, Liza, ton commentaire me touche ! Bises.



L


Bonsoir Stellamaris. C'est un enchantement pour les oreilles, aussi ! Un plaisir de lire ton poème tout haut ! Bravo, bises.






Répondre
S


Merci infiniment, Valentine ! Bises.



V


C'est vraiment un très joli genre, le malhoun, et tu l'utilises bien ! Quant à ces photos, toujours de pures merveilles...



Répondre
S


Merci de tout coeur, Valentine ! Bises.