Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 21:31
Partager cet article
Repost0

commentaires

V

Pauvre petit marin !!...


Répondre
S

C'est vrai que c'est plus facile de la chanter, comme je le fais, bien à l'abri à terre, voire derrière mes fenêtres ... Bises.


A


Un peu abscons, il est vrai, mais n'est-ce pas le propre du Poète de souffler, sur les yeux des Lecteurs, des visions mystérieuses qui conduiront chacun au bout de son imaginaire ?...
Plutôt que d'essayer de soulever le voile, hissons la voile !!!

Bon vent, Stellamaris. Qu'ils te soient à jamais favorables.



Répondre
S

Apparemment, j'ai eu du mal à faire passer ma vision, pourtant toute simple : que la tempête qui hurle, hurlait pour me chanter sa sérénade, et que j'étais ému par cette demande en mariage ... En
fait, c'est moi qui suis amoureux d'elle !

Merci de tout coeur pour ta longue visite sur mon blog, Alice, elle m'a beaucoup touché ...

Bises.


R

l'amour peut aussi être tempête et comme elle  faire aussi des dégats


Répondre
S

Alors, l'amour de la tempête ... Bises.


J


 [reédit]...petit oubli,

Candide a été très sensible à ton commentaire et je me permets de t'en faire part. Son grand âge (87ans) ne se familiarise guère avec la navigation sur le web . Un grand merci de sa part.



Répondre
S

Merci de tout coeur, transmets lui mon amitié ! Bises.


J

Bonjour,

Hormis la forme sublime de tes rimes, je ne sais trop comment analyser le fond de ta pensée...est-ce l'amour de la tempête et de ses ressacs qui t'offre par ces regards une subtile demande en
mariage ? Ou bien sont-ce les vagues déferlantes d'un amour naissant ou lointain....
Quoi qu'il en soit, l'amour guide ta plume de façon hors pair et en cela, bravo !
Poétiques pensées,
Bises, Jyckie.


Répondre
S

Pas de nouvel amour en vue, même à l'horizon ... C'est bien celui de la tempête qui a guidé ma plume ! Merci pour "la forme sublime" de mes rimes, c'est trop, mais je suis touché ! Bises.


J

Un magnifique poème pour nous rappeler une chose certaine: l'amour n'a pas d'âge et quand ses premiers émois nous déstabilisent, c'est effectivement la tempête ( douce quand même!)


Répondre
S

C'est vrai, ce que tu écris ... Mais quand j'ai écris mon poème, je parlais exculsivement de mon amour pour la tempête, aussi violent qu'aime, que je m'imaginais réciproque !

Bises.


M


Je trouve tes poèmes de plus en plus fluides...
Des poèmes à la Verlaine comme j'apprécie tant !
J'aime beaucoup
Mes amitiés, bisous



Répondre
S

C'est un commentaire qui me touche, et doublement, aussi bien quand à la fluidité que par la comparaison avec Verlaine, dont je me sens effectivement proche ... Merci ! Enormes bises.


J

le vent nous porte et nous emporte dans un souffle sourd d'automne doré


Répondre
S

C'est vrai ... Et c'est superbe ! Bises.


M

Le bonheur parfois est si violent...Je t'en souhaite pour tous les jours de la vie et à hautes doses... Je t'embrasse Stellamaris


Répondre
S

S'il était aussi violent que la tempête, ce serait presque insoutenable ! Bises.


U

Oh toi... tu progresses à pas de géant!!!
Je t'embrasse Poète.


Répondre
S

Je t'embrasse aussi, de tout coeur ...

Sais-tu ? Je reçois Maman tout à l'heure, en pleine tempête pour lui montrer mon beau pays, qui est aujourd'hui dans toute sa splendeur ...

Je t'embrasse fort.


T

le mariage c'est une vrai tempête ah ah ah
tilk


Répondre
S

Lo