Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 14:44

Le cochon de l’Île de Sein / / Île de Sein, qui veille sur ton port? / Ai-je bien vu, dis-moi ? Quel est ce porc ? / Comme gardien de la mer en folie, / Qui put choisir, des animaux, la lie ? / Quel dieu, quel homme, ici, perdit le Nord ? / / « Je ne suis lie ! Oh, vraiment, c’est trop fort ! / Je suis symbole, en tous points, en accord / Avec mon peuple, ici, qui point ne plie ! / Île de Sein ! / / Leur vie est rude et sans aucun confort ; / Ils tiennent bon, aussi fiers qu’un condor, / Ténacité proche de la folie ; / Il est bien là, ce lien qui nous relie ! » / Têtue autant qu’un sanglier d’Armor, / L’Île de Sein ! » / / Stellamaris(rondeau nouveau en décasyllabes)

Partager cet article
Repost0

commentaires

M


que ton rondeau rend bien cette folie déferlante en l'île de Sein, les jours de forte houle!....de tempête hurlante!...tiens comme aujourd'hui.... je crois que si j'étais là-bas ce soir,
je déclamerai ton poème dans le vent. Bises embourrasquées.



Répondre
S


Merci Malou, un commentaire qui me touche ! Bises.



D


merci stell pour cette ténacité et cet amour de la vie que tu nous comuniques par tes écrits!


voilà ce que m'inspire ton rondeau


bises!!!



Répondre
S


J'en suis heureux, c'est un beau compliment que tu me fais là ! Bises !



M


Arvor, Armor? Et si, affolé par le caractère ombrageux de St Herbot, ce pemorc'h gouez avait filé comme une flèche de la mare aux sangliers de Huelgoat, puis nagé jusqu'à
l'île de Sein, où les druidesses l'avaient bien traité, elles? Un doute affreux m'étreint... mais, fidèle à Sein, île fidèle entre toutes, il veille sur les Sénans à jamais et les protège!
Magnifique Sterenn Mor, comme toujours!



Répondre
S


Ô Mona, j'aime beaucoup ta version ! Merci infiniment ! Bises.



V


C'est vrai qu'il a de l'allure ! ;))



Répondre
S


Certes ! Ce n'est pas un vulgaire goret à lard ! Rires ... Bises !



V


Bravo, Stellamaris, pour ce nouveau tour de force ! L'image sombre est superbe et le cochon est saisissant. Réussite de faire un si martial rondeau d'un
"petit porc breton" !



Répondre
S


Mais ce n'est pas un "petit porc breton", c'est un "sanglier de l'Armor" Rires ... Merci, Bises 



V


est ce lui qui parait sur la photo?


 


belle écriture.


bises



Répondre
S


C'est tout à fait lui. Merci Vénusia ! Bises.