Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 22:33

Le fantôme du canal / / Dans l’eau sombre, et rouge comme sang / Du canal croupissant / Quelle est donc cette face / À l’atroce grimace ? / / N’est-il pas repoussant, / Dans l’eau sombre, et rouge comme sang, / Caché sous la surface, / À l’affut … Quel rapace ! / / Voit-il quelqu’un qui passe / Il l’appelle : « Trépasse / Dans l’eau sombre, et rouge comme sang / Suis mon appel pressant ! / / Ainsi finit ta race, / C’est sa tombe vorace ! » / Mais il est impuissant, / Dans l’eau sombre, et rouge comme sang ! / / Stellamaris

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Contes et légendes
commenter cet article

commentaires

Danielle 02/08/2010 21:33



Pour avoir ces couleurs si particulières, ce canal est-il asséché, l'eau semble pourrissante, fétide. Cette face qu'on y devine n'a rien de bien engageant.


Vivement la pluie et que le canal se remplisse pour effacer cette image. Amitiés. Danielle



Stellamaris 02/08/2010 22:25



En fait, cette couleur rougeâtre de l'eau - et, par endroits, carrément rouge sang - est due aux oxydes présents dans le granit, l'eau à toujours cette couleur, même en crue ... Merci Danielle !
Bises.