Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 20:09

Le goéland / / Dans la pluie ou dans la tempête / Vole sans fin le goéland ; / Que le brouillard soit sombre ou blanc, / Sans se reposer, il s’entête / / Et parfois même, à l’aveuglette / Quand on n’y voit rien – C’est troublant – / Dans la pluie ou dans la tempête / Vole sans fin le goéland ; / / Qu’elle est tenace, cette bête ! / Non, rien n’entrave son élan ! / L’homme prétexte, nonchalant, / / « Qu’il fait mauvais ! », puis il s’arrête ; / Dans la pluie ou dans la tempête / Vole sans fin le goéland. / / Stellamaris

(Photographie : Goéland en vol)

(Sonnettin)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alice HUGO. 12/09/2011 17:11



Bonjour, Stellamaris. Je me suis ancrée sur tes rives pour une longue et nourrissante lecture de tes Poèmes. Et quel bonheur, jamais déçu, toujours plus flamboyant !
Avec ce Goéland, comment ne pas songer à cet autre Albatros...dont il n'a, sans conteste, rien à envier.
J'ai été - parmi d'autres - touchée par "Ombre Obscure" : sa construction confère un éclairage d'une violente noirceur ; l'on perçoit le sombre hallètement de la souffrance... Puis, tout à coup,
comme une délivrance, la caresse d'un rayon de lumière, la chaleur de l'espoir... Je suis sincèrement admirative de ton écriture.
De même pour cette "Couronne de Sonnets", admirables, et dont je ceins ton front en révérence, splendide Poète. Également pour ton indéfectible fidélité dans mes Pages, et ce malgré ma
(trop) longue absence.


Avec mes plus cordiales pensées,                   Alice.



Stellamaris 12/09/2011 19:21



Merci de tout coeur, Alice, pour ce commentaire qui me va droit au coeur ! Bises !



Francis Etienne Sicard Lundquist 11/09/2011 17:02



Cher Stellamaris,


En lisant ce magnifique sonnettin,


on ne peut pas ne pas penser


à Baudelaire et à l'albatros.


La force de l'expression


jointe à l'évocation


de cet oiseau si pur,


symboliquement lié


à tant de facettes de la mer,


 


Les lignes filent sous votre plume


comme le vol de ce bel oiseau


et enchantent de par leur fines


sonorités.


Quant à la photographie


elle illustre parfaitement


l'immensité de l'océan


et la puissance de ce magnifique goéland.


Félicitations.


Cordialement,


Francis Etienne



Stellamaris 11/09/2011 17:03



Merci infiniment, Francis ! Toute mon amitié.



vénusia 08/09/2011 19:56



Bonsoir stellamaris


joli texte servi par une non moins belle photo


la grâce du goéland se retrouve dans ton texte


bises de bonne soirée



Stellamaris 08/09/2011 22:49



Merci Vénusia ! Bises !



marlou 08/09/2011 07:07



Qui serait digne d'etre goéland ? Merci pour ces mots merveilleux...Bises



Stellamaris 08/09/2011 07:35



Merci à toi, Marlou ! Bises !



Valentine :0056: 06/09/2011 21:29



Magnifique hommage à ce bel oiseau, que tu as par ailleurs superbement photographié.



Stellamaris 06/09/2011 22:38



Merci de tout coeur, Valentine ! Bises !