Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 14:28
Le sonnet irrationnel, inventé par l'Oulipo, est une forme poétique dans laquelle la longueur des strophes suit la suite des 5 premiers chiffres du nombre pi : 3, 1, 4, 1, 5. Contrainte supplémentaire, les deux verbes isolés forment deux refrains, mais doivent néanmoins être légèrement différents pour introduire une progression.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Un poème bien gai, tourné avec élégance en dépit de contraintes bien difficiles...
A sa lecture, j'en conçus bien du plaisir :)
Répondre
S


Vous m'en voyez ravi ! Toute mon amitié.



L


Excellent, comme le Rêve d'Eve d'ailleurs ! Et très amusant !



Répondre
S


Merci Lénaïg ! Bises.



A

Cher Ami

Que de difficultes pour venir ici.Je nne comprends pas :S !Ce doit etre mon vieux pc qui a du mal a charger je ne sais pas...chaque fois que j essaie de venir ici, la page a du mal a venir, c etait
un peu penible.Mais O Miracle aujourd hui, cela va un peu mieux et je suyis tres heureuse enfain de lire un peu les quelques beaux texte de la premiere page.Magnifique comme d habitude, c est
certain.
Je n oblie pas non plus de te remercier pour ton dernier commentaire tres tres reconfortant pour moi.Cela fait un petit moment, mais il me marque toujours et m encourage grandement.
 
 En te sohaitant une tres belle fin de semaine, voici une bise d excuse.
 
 A tres bientot.
 
 Amities
 
 Anjimu.


Répondre
S

Merci infiniment très chère amie ! Eh oui, Overblog fait souvent des siennes ces temps-ci ... Je t'embrasse fort.


J

J'ai toujours adoré les maths et le nombre Pi, bien sûr, si mystérieux qui permet de connaître facilement la circonférence d'un cercle grâce à Pir2
Je n'en ai plus besoin mais cette fortmule cabalistique m'emporte au pays des merveilles


Répondre
S

Merci Juliette, ravi de faire ta connaissance grâce à ce poème ! Bises.


A

Aucun mètre ne t'arrête, Stellamaris !

Encore une réussite, plus légère et engageante que les Chiffres qu'elle évoque !!!


Répondre
S

Merci beaucoup ! Bises.


A


Tu vas réussir à me réconciler avec les maths!



Répondre
S

Merci ! Bises.


U

Ah moi j'adore quand tu t'éclates comme ça!
génial, génial, génial :)
Bisous dorés. (je déteste Pi.. jamais rien compris... j'en aime d'autant plus ton poème!:))


Répondre
S

Merci Dominique ! Bisous pluvieux et ventés ... Qui sentent bon les embruns !