Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 14:55

Messager des dieux / / Qui donc es-tu, visage cordial, / Bienveillant, gai, jovial, / Qui m’apparut, dessiné dans les terres / De la forêt des mystères ? / Qui donc es-tu, visage cordial, / Bienveillant, gai, jovial ? / Car de ces lieux, Dahud est la maîtresse, / - C’est le vœu de la déesse ; - / Nul ne peut voir ainsi ton faciès, / Sinon par son ordre express ! / Qui m’apparut, dessiné dans les terres / De la forêt des mystères ? / / Un ancien druide, officiant des lieux, / Rendant grâce, et gloire, aux dieux ? / Et ton sourire est vraiment leur message ? / C’est un merveilleux présage ! / Un ancien druide, officiant des lieux, / Rendant grâce, et gloire, aux dieux, / Se rend visible au regard du poète ! / M’ont-ils élu pour prophète ? / À travers toi, quel bonheur infini, / Je suis donc choisi, béni, / Et ton sourire est vraiment leur message ? / C’est un merveilleux présage ! / / Stellamaris(Ricochet ïambique)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Contes et légendes
commenter cet article

commentaires

Vénusia 19/01/2011 22:53



un texte en rytmique que j'ignore, merci de cette leçon de prosodie ??


joli texte!


 


bonne soirée bises



Stellamaris 19/01/2011 22:58



Bonsoir Vénusia, pour la forme, c'est un ricochet, forme inventée par Mimi sur Over-blog, j'en dis plus sur mon poème Le loup noir ; ïambique, c'est à dire en vers de deux mètres différents alternés, ici 10 et 7
syllabes.


Bises !



mutuelle optique 18/01/2011 05:32



quel plaisir de lire ce messager des Dieux



Stellamaris 18/01/2011 06:58



Merci, "Mutuelle optique" ! Toute mon amitié.



Gilles 18/01/2011 02:48



Je n'y ai pas pense hier, mais l'image de ton druide me rappelle Treebeard (ou Sylvebarbe en français ou Fangorn en « sindarin ») et quoique Tolkien affirmait
parfois dans des lettres à ses collègues philologues ne rien devoir aux Celtes [il était farouchement nationaliste mais intelligent, il se rendait compte que l'Angleterre n'a pas de légendes
indigènes], il a beaucoup emprunté aux légendes bretonnes et galloises. Un des emprunts les plus étonnants est « les Arbres combattants » (Kát Godéu) qui sont dans le chap. VI § 8 du
Book of Taliesin. Hé Hé.



Stellamaris 18/01/2011 06:57



Je n'y avais pas pensé non plus, mais c'est vrai qu'il y a quelque chose ! Toute mon amitié.



Danielle 17/01/2011 22:43



Quelle joie pour le poète de voir apparaitre ce visage bienveillant et jovial sculpté dans les terres de cette forêt. Un bien joli poème. Bises. Danielle



Stellamaris 17/01/2011 22:53



Merci Danielle ! Bises.



Valentine :0056: 16/01/2011 23:07



Ah ! Tu m'apprends encore une chose que j'ignorais ! Merci Stellamaris !



Stellamaris 16/01/2011 23:13



De rien, Valentine ! Bises.



Valentine :0056: 16/01/2011 19:04



Tu donnes mêmes dans le iambique ?? Mais je ne vois pas où sont les iambes ! (En
français, c'est impossible, non ?)



Stellamaris 16/01/2011 20:07



Un ïambe, en poésie française, est un poème basé sur l'alternance de vers de deux mètres différents ... Ce n'est pas exactement la même définition que dans les langues anciennes qui sont à
l'origine du terme, c'est certain ! Bises.



Mona 16/01/2011 19:01



J'aime ce poème, le ton autant que la forme... et ce mystérieux personnage caché par terre dis-tu? Ne sachant pas encore bien me servir de mon nouvel appareil photo, je n'en eut tiré que des
taches informes! alors que là on distingue bien un visage, peu amène en ce qui me concerne, mais peut-être est-il misogyne comme bien des femmes!



Stellamaris 16/01/2011 20:08



Mysogine ? Ca m'étonnerait ... Mais qui sait ? Merci Mona, bises !



Gabrielle 16/01/2011 18:02



Quel mystère se cache dans les recoins pierreux de la nature! Ah, sculptures naturelles qui nous font rêver, imaginer, voyager au pays des légendes!


Bonne fin de week-end et bises à toi!


Gabrielle.



Stellamaris 16/01/2011 20:09



C'est exactement ça, Gabrielle, merci ! Bises.