Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 10:05

Au chapitre 6 de "Trois Lunes", sur la route, la caravane de voyageurs est confrontée à l'un des pires dangers d'Héos, les morts-debouts ou nécrosiens ; ce sont des héossiens qui ont perdu leur âme...

Morts debouts / / Quand les morts-debouts sont non loin / Toutes les plantes se flétrissent / Et dans les puits les eaux croupissent, / L’herbe pourrit, ne fleurit point. / / Alors, menace la famine, / Survivrons-nous dans ce besoin ? / Mais un plus grand danger nous mine : / / C’est de nos âmes qu’ils ont faim, / Si nous cédons, à la parfin, / / Nous serons nous aussi vermine. / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôles Shaan Renaissance)

(Shaltinienne)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Valentine :0056: 14/03/2014 23:06


Bravo, bravo !! :0023: 

Stellamaris 15/03/2014 04:07



Merci Valentine, bises !



annie 14/03/2014 18:25


Bonsoir Stell et à nouveau bravo pour ce poème effrayant par les mots et l'illustration !


Bonne fin de journée et bisous.

Stellamaris 14/03/2014 18:38



Merci Annie, bises !