Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 08:30

Nœud

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Pour leurrer le monde, ressemble au monde...ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache ;)
Répondre
S
Merci de ce commentaire si bien vu, Shadow ! Avec toute mon amitié.
V


j'aime beaucoup le rythme du maillet, mais je le connais avec des quatrains.


Ainsi il n'est pas désagréable à lire.


merci de ce partage.


Vénusia



Répondre
S


En effet, c'est une variante de mon cru ... Merci Vénusia ! Bises.



V


Extraordinaire ! Et encore un exploit poétique !



Répondre
S


Une exploit, il ne faut rien exagérer ! Merci Valentine ! Bises.



M


Une photo spectaculaire...J'aime aussi le sourire caché derrière tes mots !


Bises.



Répondre
S


Merci Marlou ! Bises.



A


le serpent et la muse, un long chemin sans doute dans les méandres des mots ! bien à toi Stel !



Répondre
S


Merci Aurore ! Bises.



D


Bonsoir Stell, bon mon com a disparu subitement. Je te disais que la photo est magnifique, le poème aussi mais, si j'aime tous les animaux y compris les plus sauvages, je déteste les
serpents, même à travers les vitres d'un aquarium. J'en frémis d'émotion rien qu'à l'écrire, c'est terrible quand même !!! Ceux de cet arbre me conviennent parfaitement ! Bises et bon dimanche.
Danielle



Répondre
S


Merci de ce commentaire, Danielle ! Bises.



L


Bonjour Stellamaris. Je me doutais, avant d'avoir vu, que ce noeud de serpents devait se dissimuler dans un arbre.


Photo saisissante et ... réjouissant poème ! Bise.


 



Répondre
S


Merci Lenaïg ! Bises.