Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 21:25

Nostalgie / / Forêt que j’aime tant, ô, mère de mon âme, / Tu m’offris tant de vers … Mais ce soir, je suis sec ! / Tes chants qui, si souvent, ranimèrent ma flamme, / Je ne les entends plus … Pourquoi donc cet échec, / / À quel esprit vengeur dois-je en faire le blâme, / Que rien n’amuse tant que me clouer le bec ? / Forêt que j’aime tant, ô, mère de mon âme, / Tu m’offris tant de vers … Mais ce soir, je suis sec ! / / Divine est ta beauté, comme jadis, ma dame, / Des souillons près de toi, les épouses du cheik ! / Mais je reste muet … Quand se tait mon rebec, / / Suis-je encor troubadour ? Pauvre est mon épigramme ! / Forêt que j’aime tant, ô, mère de mon âme, / Tu m’offris tant de vers … Mais ce soir, je suis sec ! / / Stellamaris

(Photographie : En forêt de Huelgoat)

(Sonnettin)

Partager cet article
Repost0

commentaires

F


Cher Stellamaris,


 


Que votre écriture est belle,


et si le sujet de votre inspiration


est précisément son absence,


vous avez réussi


un tour de force.


Le ton


Lamartinien,


la lamento de l'échec,


la langueur de l'image qui accompagne vos lignes,


tout fait de cette page


un bijou de poésie.


 


Bravo et continuez à nous régaler


de vos surprises.


Cordialement,


Francis Etienne.



Répondre
S


Merci infiniment, très cher ami ! Toute mon amitié.



M


Me revoici en tes vers, Stellamaris et dans cette nostalgie que tu sais si bien metttre en poésie. Je t'envoie mes amitiés iodées pour fêter mon retour en
blogosphère. Malou



Répondre
S


une joie de te voir de retour, Malou ! Bises !



D


une petite panne, cher stell, qui te permet d'écrire sur la panne...


du beau travail en tous cas!


gros bisous, et courage!



Répondre
S


Merci de tout coeur, Domi ! Et je continue à avoir du mal à écrire ... Bises !



M


La forêt qui t'inspire de si beaux poemes est bien belle !


Bises et bon dimanche.



Répondre
S


Oh oui, elle est belle ! Bises, Marlou !



V


douce nostalgie quand tu nous tiens!


dit de belle façon


bises et bonne journée



Répondre
S


Merci, Vénusia ! Bises !



V


Tristesse pourtant bien mise en vers - dans un style qui me rappelle toujours celui de Marot, mais qui est bien le tien ! Belle forêt en
plus...



Répondre
S


Merci Valentine ! Me comparer à Marot, c'est trop ! Bises.