Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 22:39

Après "Détritus", un autre spécimen de ma galerie de portraits du Disque-Monde :

Petit Arthur le Dingue / / Petit Arthur le Dingue est grand comme une pomme, / Mais c’est un concentré de rage, un vrai volcan ! / Même les trolls puissants tremblent, foutent le camp ; / Sais-tu, d’un coup de boule, à l’aise il les assomme ! / / Il hantait les égouts pour y chasser les rats / – Petit Arthur le Dingue est grand comme une pomme – / En rentrant dans le guet, c’est d’autres scélérats / Qu’il chasse et met au pas, le peuple de Sodome ! / / Comme il fut élevé par un cordonnier gnome, / Pacifique et très doux, l’on est tous étonnés / – Petit Arthur le Dingue est grand comme une pomme – / De voir en lui le roi des justiciers nés ! / / Sais-tu ? Nac Mac Feegle *, il croit qu’au temps jadis / Il vécut, puis mourut … S’il peut se battre, en somme, / Et festoyer, c’est qu’ici, c’est … Le Paradis ! / Petit Arthur le Dingue est grand comme une pomme ! / / Stellamaris

* Le nom de son peuple, dit aussi "Les ch'tis hommes libres"

(Photographie : illustration, par Paul Kidby, de la 4ème de couverture du livre "Je m'habillerai de nuit", de Terry Pratchett, aux éditions l'Atlante)

(Maillet)

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Cher Stellamaris,


 


La galarie des portraits


continue


avec le plus grand bonheur


sous les traits de ce guerrier


très redoutable,


malgré sa taille de trois pommes.


Le mallet que je continue à savourer


pour sa valeur poétique


et pour son pouvoir


à traduire


une légende


sous la forme


d'un chant de ménestrel


porte à merveille


la couleur épique


et narrative


de votre composition.


L'illustration graphique


est tout simplement belle,


et met le lecteur


véritablement face à face


avec ce personnage haut en couleur.


 


Nous attendons


avec impatience


le prochain tableau.


 


Toutes mes félicitations


pour la continuité


de votre souffle poétique.


 


Cordialement,


Francis Etienne
Répondre
S


Merci infiniment, Francis ! Toute mon amitié.



L

Bonsoir Stellamaris. Pas commode, oui, mais je retiens : justicier ! Quel magnifique portrait ! Bises.
Répondre
S


Merci Lenaïg ! Bises !



A

Je reviens car j'ai voulu voir si mon commentaire partirait par miracle, enfin, de façon normale et oui! Ça marche et je pense avoir trouvé la raison de ce bug interminable!
Waouh!


Amitiés Stell et bonne soirée.
Répondre
S


Ça me fait plaisir pour toi, Annie ! Bises !



A

Dingue peut-être mais adorable stell!


Avec toute mon admiration.


Amitiés.
Répondre
S


Oui, je le trouve très attachant aussi ... Merci Annie ! Bises !



V

superbe stellamaris et quelle imagination


on dirait que ton cygne fait un retour en force et c'est tant mieux.


bises
Répondre
S


Oh oui, tant mieux ... Mais ce n'est pas une oeuvre d'imagination, c'est la description d'un personnage de romans ! Bises !



V

Génial ! Quelle verve !! Bravo !
Répondre
S


Merci Valentine ! Bises !



B

il n'a pas l'air commode !
Répondre
S


Ah ça non ! Merci de ta visite ! Toute mon amitié.