Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 20:28

Pleurs d’un roc amoureux / / « Depuis bien plus d’un âge, / Pourquoi donc pleures-tu ? / Ô toi, le plus vieux sage / Je te vois triste, abattu ! / / Un jour fatal, s’est tu, / Depuis bien plus d’un âge, / Le doux rire têtu / Qui coulait du corsage / / D’une naïade ? Y crois-je ? » / « Elle est – Turlututu ! / Depuis bien plus d’un âge / Partie, et, le sais-tu, / / Un désespoir pointu / M’étreint. La volage / M’assassine, impromptu, / Depuis bien plus d’un âge ! » / / Stellamaris

Partager cet article

Repost0

commentaires

millefiori 30/07/2010 11:42



je trouve cela très touchant ! mais je ne comprend à s'est tu ? tu veux dire sais-tu ?



Stellamaris 30/07/2010 13:51



Merci Millefiori !


Pour "s'est tu", il s'agît du verbe se taire : c'est le rire de la naïade qui s'est tu.


Toute mon amitié.



marlou 29/07/2010 20:20



Et le temps dure depuis...C'est charmant et original...Bises et merci.



Stellamaris 30/07/2010 07:39



Merci à toi, Marlou ! Bises.



Lenaïg Boudig 29/07/2010 16:44



C'est un roc qui n'a pas un coeur de pierre et que l'oreille attentive du troubadour a su écouter ! Que sa peine en soit allégée ! Bise !



Stellamaris 29/07/2010 18:15



Merci Lénaïg ! Bises.