Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 10:52

Quand l’aube explose / / Quand l’aube explose, / Je revis ! / / Quel lavis / Fantastique ! / Vis-à-vis / Magnifique ! / / Quand l’aube explose, / / Je revis ! / / Bonheur sans cause, / Félicité ! / Métamorphose, / Vividité ! / / Quand l’aube explose, / Je revis ! / / Pont-levis / Vers la joie, / Indivis, / Je m’y noie ! / / Quand l’aube explose, / / Je revis ! / / Stellamaris
Pour la forme, c'est un Malhoun

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Eclats d'âme
commenter cet article

commentaires

Lenaïg Boudig 19/10/2010 12:22



Oh ! je m'en serais voulue de passer à côté de ton bijou de poème, en adéquation avec ta photo.


Mais qu'est-ce qu'il est beau, celui-là ! (ton malhoun).  Bise !






Stellamaris 19/10/2010 22:31



Merci infiniment, Lénaïg ! Bises.



Jyckie 19/10/2010 11:06



Bonjour stell,


Encore un très beau Malhoun dont la difficulté réside dans la brièveté des mots mais avec un tel ressenti !


Bisous poétiques,  Jyckie qui ne te voit pas beaucoup...



Stellamaris 19/10/2010 22:28



Merci de tout coeur Jyckie !


Ne t'y trompe pas, je te rends visite toujours aussi régulièrement, mais je suis moins à l'aise pour commenter quand tu publies les poèmes d'autres personnes ... C'est sûrement très bête, mais
c'est ainsi ...


Quand au vers très courts ... J'aime énormément et je m'y sens complètement à l'aise, justement parce qu'ils condensent le ressenti ! Pour moi, au contraire, c'est écrire en vers longs qui est
difficile, j'ai toujours beaucoup de mal avec les alexandrins, je crains de faire du délayage ...


 


Bises !



Danielle 18/10/2010 21:57



Bonsoir Stell, oui, pourquoi ne pas nommer la forme, personnellement je me suis souvent interrogée à la lecture de tes poésies sans jamais oser te demander. C'est magnifique et la photo superbe,
ces couleurs sont extraordinaires. . Tu ne fais pas dans la facilité mais quel résultat ! Bises poète. Danielle



Stellamaris 18/10/2010 23:09



Merci infiniment, Danielle ! Bises.



Valentine :0056: 18/10/2010 18:29



Je vois que "Mona" n'est pas curieuse des formes... Désolée, moi ça m'intéresse parce que quelquefois je trouve que tu te compliques bien la vie, et avec
cette indication, je comprends mieux pourquoi.


En ce qui me concerne je préfère ne pas me mettre trop de carcans car je ne veux pas risquer de dénaturer mon propos. Mais un peu d'exercice en matièrfe de
versification ne fait pas de mal, et on ne sait jamais, peut-être un jour m'y mettrai-je puisque je me suis bien essayée à l'haïku.


A part le sonnet (et l'haïku), la seule forme fixe à laquelle je me sois frottée, autrefois, par l'entremise d'un exercice dans un bouquin, est le rondel. Je
ne l'ai pas publié sur mon blog mais il n'est pas si mal ; là aussi il y a une sorte de refrain.


Par contre j'ai pratiqué la traduction de vers antiques et ça non plus ce n'est pas toujours évident.


 



18/10/2010 21:01

Chacun a son tempérament ...
Personnellement, les contraintes me stimulent l'imagination ... bises !

Valentine :0056: 18/10/2010 18:22



Encore un Malhoun ? Pourtant beaucoup plus difficile puisque tu es parti sur des vers très courts, alors bonjour la difficulté...


Tu t'en sors à merveille, alors chapeau ! Surtout que là encore on trouve un véritable ressenti dans tes propos.


Une petite question : à la 2e strophe (indépendamment des refrains) tu as écrit "Vividité" ?



18/10/2010 21:11

J'aime beaucoup les vers courts, je suis à l'aise avec eux ...
Pour "vividité", c'est un mot rare que je n'ai trouvé que dans le Larousse, et qui signifie l'aptitude à sentir les sentiments avec force ... bises !

vénusia 18/10/2010 15:03



Bonjour stellamaris, je suis en admiration devant la photo, superbe.


le texte dit bien aussi ce que je ressens également lorsque j'ai la chance d'assister à un lever de soleil, au moment où la nuit laisse la place à l'aube.


merci bises



Stellamaris 18/10/2010 15:36



Merci infiniment Vénusia !


Bises.



Mona 18/10/2010 12:54



Honnêtement que tu nommes ou non la forme, je m'en moque complètement. L'inspiration ne devrait-elle pas être libre comme l'oiseau? pourquoi devrait-elle avoir une cage, non case, ou étiquette?
Pour moi te lire est un enchantement et un émerveillement car à l'aube je dors le plus souvent. Ces lueurs sont superbes, ton chant unique, du Stellamaris pur!



Stellamaris 18/10/2010 13:09



Merci Mona, de tout coeur !


Que voeux-tu, certains lecteurs me demandent de nommer la forme, d'autres non ...


Bises !