Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 21:22

Quand la mer se retire / / Comme, quand la mer se retire / Le sable est nu, / Ce soir, nul vers ne m’est venu ; / Se tait ma lyre … / / Comme, quand la mer se retire / / Le poisson fuit, / Mon Cygne, en mon cœur, point ne bruit ; / Se tait ma lyre … / / Comme, quand la mer se retire, / L’activité / Cesse ; ce soir, je n'ai chanté ! / Se tait ma lyre … / / Comme, quand la mer se retire, / Le Mont est là, / De le voir, m’a donné le la ! / Sonne, ma lyre ! / / Stellamaris

(Photographie : Le Mont Saint-Michel à marée basse)

(Balladine en contre-rimes)

(Nota : "Mon Cygne" : C'est ainsi que je nomme ma muse)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Ma muse
commenter cet article

commentaires

domi 11/07/2011 10:07



elle est géniale cette métaphore cher stell... bisous!



Stellamaris 11/07/2011 12:11



Merci de tout coeur, Domi, ta visite me touche au plus haut point ! Bises !



Valentine :0056: 10/07/2011 16:02



Joli, joli ! La comparaison est superbe, et ce début "comme, quand la mer se retire"... très poétique.



Stellamaris 10/07/2011 17:31



Merci Valentine ! Bises.



Francis Etienne Sicard Lundquist 10/07/2011 12:53



Cher Stellamaris,


 


Entre l'hymne


et la chanson de gestes,


votre balladine


est un plaisir


pour l'oreille


et le coeur.


La mélancolie


qui se dégage


de la complainte,


le cygne,


et toujours


la nature


campent


le monde


de vos mots


en de splendides


tableaux poétiques.


 


La photographie est une trésor


de couleurs,


de nuances et de perspectives.


 


Félicitations !


 


Cordialement,


 


Francis Etienne



Stellamaris 10/07/2011 13:20



Merci infiniment, Francis, ton commentaire me touche ! Toute mon amitié.



belbe 10/07/2011 10:28



très belle ambiance



Stellamaris 10/07/2011 10:32



Merci Belbe ! Toute mon amitié.



annie 10/07/2011 10:02



Ma muse est comme ton cygne, elle se repose si l'on peu dire...


Mais ton cygne n'est jamais tout à fait muet Stell!


Je te souhaite un agéable dimanche.


Amitiés.


 


 



Stellamaris 10/07/2011 10:05



Merci Annie ! Bises !



Maria-Dolores 10/07/2011 08:41



Bonjour Stell,


Sublime balladine l'ami, j'ai pris grand plaisir à lire, ta muse t'as bien inspiré, bises bonne journée.



Stellamaris 10/07/2011 09:17



Merci Maria, bises !