Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 09:51

Toujours dans le même jeu de rôles, je mets ce poème dans la bouche d'Atal l'ancien, le premier sage à avoir éclairé les personnages sur la nature de leur ennemi...

Qui est Xura ? / / Au pays de Xura sévit une entité / Qui lui donne son nom, car dans ces lieux il règne ; / C’est un être maudit, tant cruel qu'entêté, / Toute âme entre ses mains très cruellement saigne. / / Ne craignez nul combat quand vous serez chez lui, / Il est bien trop subtil pour l’attaque physique ! / L’épée est sans valeur, nulle arme ne lui nuit, / Préparez-vous plutôt pour un assaut psychique. / / Il lit à livre ouvert l’intime de vos cœurs / Et saura déceler la moindre des faiblesses ; / Voit-il en votre for une brèche, ou des peurs, / Il saura trouver là des forces vengeresses / / Pour vous anéantir, si vous ne triomphez ; / Mais si vous le vainquez, adieu tous ses forfaits ! / / Stellamaris

(Photographie : Peinture murale lors de l'exposition aux ateliers des capucins à Brest, fin juillet)

(Sonnet shakespearien)

Partager cet article
Repost0

commentaires

L


Répondre
S


Ben oui, c'est le rêve, non, c'est normal que ce ne soit pas toujours euclidien... Bises !



L

  Heu, finalement, ce n'est pas un quatrain !
Répondre
S


Dans le monde des rêves, peut-être que six font quatre ! 



L




Oups, j'ai oublié de balayer mon commentaire avant de le poster. Restent deux lignes dans un coin, que faire de ces moutons qui traînent ?


Les ranger dans un p'tit quatrain ?


 


L'esprit doit résister,


opposer fermeté


à ce mauvais délire


de l'envoyé du pire !


Maîtriser son esprit


pour ne pas être pris.





 
Répondre
S


Toujours superbe, Lenaïg ! Bises !



L




 


Je le connais déjà,


ce maudit scélérat,


qui capte tout mental


dans son monde infernal.


Je n'ai pas trop de crainte


et suis sourde à sa plainte.


J'ai pu voir l'avenir,


tout cela va finir !


Une Shéhérazade


trouvera la parade.


Oui mais en attendant,


cet être est effrayant !


 


Bonsoir Stellamaris ! Bises !


 


 


 


 


 


à ce mauvais délire


de l'envoyé du pire !


 
Répondre
S


Ton rebond est magnifique, Lenaïg ! Bises !



A

Oups!


Je crois que je lis à l'envers...


Mais je vais m'y retrouver car je sais où aller me promener bientôt pour tout relire!!!


Bravo toujours Stell!
Répondre
S


Oui Annie, ici c'est dans l'ordre d'écriture mais pas dans l'ordre chronologique de l'histoire ! Bises !



F

un vrai monstre qu'il faut mieux éviter
Répondre
S


C'est certain ! Bises, Flipperine !