Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 22:02

Regard d’enfant / / Vois ce regard d’enfant qui découvre le monde, / Qui découvre la vie ; il l’aspire, il la boit / Car il veut tout connaître et rentrer dans la ronde. / Vois ce regard d’enfant qui découvre le monde, / De ses grands yeux ouverts, il le scrute et le sonde / Car il en fait son miel, et c’est ainsi qu’il croît ! / Vois ce regard d’enfant qui découvre le monde, / Qui découvre la vie ; il l’aspire, il la boit ! / / Stellamaris

(triolet)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Chers à mon coeur
commenter cet article

commentaires

L'ombre Du Vent 28/02/2011 16:23



l'enfance inspire tant et tant


cadeau d'une nouvelle venue sur votre blog ( mais je suis désolée, car  le mien pas un triolet)


Le petit prince….

Parfois sur son visage immobile et serein,
On devine sans voir son rire cristallin,
Comme un index pointé sur nos fronts trop sérieux,
Comme un pont de sagesse fragile et mystérieux.

Il  dissipe et détruit ces chagrins qui nous hantent,
Orange est l'univers juste après la tourmente,
Et ses mains caressant l'infini de ses cieux,
S’envolent à tire d’ailes, vers la terre plus bleue.

Écoutez le chanter l'enfant à la voix tendre,
Quand  ses mots sucrés doux qu'il nous suffit d'entendre,
Embrasent un goéland accroché à son cou,
Et déposent le monde qui se tient à genoux.





Stellamaris 28/02/2011 23:02



Un très beau poème sur l'enfance, merci ! Bises.



L'ombre Du Vent 28/02/2011 16:18



Triolet superbement réalisé, un régal à lire et à chuchotter


MERCI!!



Stellamaris 28/02/2011 23:01



Merci, L'ombre, de ta visite et de ton commentaire. Bises !



Babou* 27/02/2011 12:31



Ne jamais perdre son regard d'enfant permet aussi de ne jamais perdre de vue ses rêves que l'on porte en soi... très bel hommage à ces regards d'enfants.


Merci mon ami d'être ce que tu es.


Babou*



Stellamaris 27/02/2011 12:34



Merci de tout coeur, Babou ! Mais, pour ce que je connais de toi, je crois bien que c'est ainsi que tu vis ... Bon courage, bises !



domi 26/02/2011 11:18



le peu que l'on distingue de ce regard est..merveilleux, et joliment dit!


bises à ta famille!


 



Stellamaris 26/02/2011 11:29



Merci Domi ! Bises.



annie 26/02/2011 09:56



Ancienne enseignante j'apprécie ce que j'ai connu au cours de ma carrière...


Ce Triolet est très agréable à lire.


J' 'ai réussi enfin, je crois! à transformer l'un de mes premiers poèmes en sonnet ce qui n'est pas facile après un an... Mais j'y tiens à ce poème qui décrit un lieu qui m'est très
cher...Je te laisse le découvrir lundi sans doute car je serais heureuse d'en connaître les erreurs afin de l'améliorer encore.


Bonne journée et bravo à nouveau.


Amitiés.



Stellamaris 26/02/2011 09:58



Merci de tout coeur, Annie, bonne journée ! Bises.



Valentine :0056: 25/02/2011 23:11



Magnifique ! Outre la photo qui est encore très belle, j'aime beaucoup ce poème plein de ferveur devant le miracle de l'enfance.



Stellamaris 26/02/2011 08:49



Merci de tout coeur, Valentine ! Bises.



Mona 25/02/2011 22:32



Quelle fraicheur dans ces regards émerveillés et pas encore salis par la laideur du monde, ces regards confiants, éveillés, heureux d'apprendre.. Ta photo et ce triolet nous apporte une bouffée
d'air pur! Bravo mille fois et bisoux à toi Sterenn Mor tout aussi enfant dans l'âme quand tu te promènes dans la forêt enchantée de Huelgoat en souriant aux fées!



Stellamaris 25/02/2011 22:35



Merci de tout coeur, Mona ! Bises !