Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 11:12

Renaissance / / Un rayon de soleil sur ma fenêtre / Illumine le clair matin ... / Et ma muse s’ébroue enfin ! Peut-être / Chantera-t-elle un air mutin ? / / Le silence, serré comme une guêtre, / M’étreignait le col ... C’était un / Piège, et je ne savais comment renaître ! / « Poète » : Un rêve alors lointain, / / Mais ce matin, la vie est revenue ! / / Depuis dix jours, je me suis tu ... / Mais je renais, car en mon cœur la nue / / S’est dissipée ! Ami, sais-tu / L’inspiration, cette belle ingénue / Revient toujours ! Je suis têtu ! / / Stellamaris

(Sonnet hétérométrique)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Ma muse
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 29/01/2012 22:22


Cher Stellamaris,


Votre magnifique poème


autour du doute


et de la renaissance


sous le soleil


exprime


avec déchirement


et espoir


ce que tout écrivain


peur ressentir


lorsque l'inspiration


se tarit.


L'intimité de l'écriture


et celle de la photographie


sont auréolées


de la lumière de vos mots


et celle de votre fenêtre ensoleillée.


Quant à la forme,


je suis encore surpris


d'en découvrir l'existence,


que votre grande et très puissante


connaissance de la poésie


a la générosité


de nous faire partager.


Encore une fois,


félicitations


et à bientôt.


Cordialement,


 


Francis Etienne

Stellamaris 29/01/2012 22:28



Merci de tout coeur de ton commentaire, il me touche vraiment, Francis ! Toute mon amitié.



Vénusia 17/01/2012 08:59


Bonjour stellamaris


je suis ravie pour toi, ta muse a juste pris des vacances mais elle est revenue, les valises chargées de mots et quels mots...


bises

Stellamaris 17/01/2012 12:36



Merci Vénusia ! Bises !



annie 14/01/2012 18:33


Cette renaissance fait plaisir à lire et à relire pour s'en imprégner Stell.


Je suis sur un premier sonnet de cette forme mais avec des difficultés à écrire en ce moment, j'ai commencé avec des vers longs de huit syllabes et des courts de six... je ne sais si
je peux? De toute façon ce sonnet hétérométrique est en panne et si triste à nouveau il n'y a rien à y faire pour l'instant...


Bon week-end, avec ma sincère amitié.

Stellamaris 14/01/2012 19:16



Pour la question de forme, bien sûr que tu peux ... Bon courage pour le finir ! Ce n'est pas grave s'il est triste, "Rimer ses peines soulage", comme le dit si bien notre ami Flormed !


 


Et merci de tout coeur, bises !



Valentine :0056: 14/01/2012 17:52


Bravo, Stellamaris ! Oui, tu es têtu, on le voit bien... et c'est payant !! Elle revient, la coquine...

Stellamaris 14/01/2012 19:15



Heureusement ! Merci Valentine ! Bises !



Fu Hao 14/01/2012 15:12


Le silence de la muse ressemble parfois à une descente aux enfers...  Et la renaissance, quelle bouffée d'air pur!

Stellamaris 14/01/2012 19:14



Tout à fait, merci Fu Hao ! Toute mon amitié.



Lenaïg 14/01/2012 12:13


Hé oui, Stellamaris ! Je crois que, si elle s'absente, elle n'est jamais bien loin ! Et jolis mots sur jolie photo ! Bravo, c'est contagieux, de plus. Bises !



Stellamaris 14/01/2012 12:17



Merci Lenaïg ! Bises !



belbe 14/01/2012 11:32


et tu as bien raison, très joli sonnet

Stellamaris 14/01/2012 12:17



Merci Belbe ! Toute mon amitié.