Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 14:19

Ce poème est inspiré par l'univers du jeu de rôles "Rêve de dragon"

Rêve de dragon / / C’est dans un antre obscur que dort un grand dragon ; / Créature sans âge à l’immortelle sève, / Trouvant joie et délice à parfaire son rêve ; / C’est son chef d’œuvre ! Et l’on ne voit nul Harpagon / Apporter plus de prix à ses chères piécettes / Que lui, le créateur, à nous tous, ses enfants, / Qui naissons, renaissons des oniriques fêtes / Égayant nuit et jour ses sommeils triomphants ! / Pour beaucoup, cependant, ce n’est qu’une légende ; / Ils se croient bien réels, formés de chair et d’os, / Et, pour eux, vie et mort sont de pesants fardeaux... / Mais il est quelques lieux, sacrés, – Brocéliande ! – / Où la lune parfois est comme un clair miroir / Qui devient transparent ; soudain, l’on peut le voir ! / / Stellamaris

(Illustration : Réplique de drakkar aux fêtes nautiques des Tonnerres de Brest 2012, à Brest)

(Strophe onéguine)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeu de rôles
commenter cet article

commentaires

jet 13/08/2014 11:50

La réalité revêt parfois la forme d'un dragon effrayant qui s'évanouit dès qu'on ose le regarder en face ;)

Stellamaris 13/08/2014 12:45

Merci de tout coeur, Jet ! Avec toute mon amitié.

Mona 02/10/2012 21:41


Tu es vraiment artiste des légendes, c'est vrai Sterenn! Ce dragon je me souviens l'avoir vu à deux reprises et l'une en ta compagnie! Ces répliques paraissaient si petites prêts du navire
mexicain! Et pourtant les détails font ressortir à la fois l'horreur et l'attirance qu'ils évoquent en nous! La bête, le mal, la destruction, la force, le feu face au héros qui le terrassera...
ou gardien d'un trésor comme dans les forêts celtes si humides qu'il ne pourrait les incendier! Ton poème le met en valeur tel un écrin. La réplique de l'un d'entre eux trône parmi mes elfes. Il
hante nos rêves, hantons nous les siens? Qu'il ne se réveille pas, alors! Bises à toi!

Stellamaris 02/10/2012 21:56



Merci Mona ! Bises !



annie 01/10/2012 11:40


Bonjour Stell.


Merci pour le lien qui m'a permis de mieux interpréter ce superbe poème!


Tu es fort doué pour narrer en vers le monde de l'imaginaire; bravo!


Amitiés.


PS: j'espère que tu as reçu mon mail?

Stellamaris 01/10/2012 12:55



Merci infiniment, Annie !


J'ai bien reçu ton mail, merci !


Bises !



Valentine :0056: 30/09/2012 22:02


[Parenthèse : "égayent" - ce n'est pas plutôt "égayant" que tu voulais écrire ? Je vois que Lénaïg a eu aussi du mal à lire, mais il y a peut-être une
coquille ! ]

Stellamaris 30/09/2012 23:27



Bien vu Valentine, c'était bien une coquille, j'ai corrigé ! Bises !



Valentine :0056: 30/09/2012 21:59


  J'aime surtout la fin... Tu excelles toujours dans la légende. Bises
!

Stellamaris 30/09/2012 23:26



Merci de tout coeur, Valentine ! Bises !



Lenaïg 30/09/2012 20:11


Oui, Stellamaris, j'avais bien compris, que nous sommes son rêve, c'est pour cela que je frissonne ! Et en même temps, je me dis que ce rêve ... n'est qu'un rêve, de dragon, et que nous sommes
peut-être en dehors, quoi qu'il en pense !





Quoi qu'il en soit, c'est fascinant !

Stellamaris 30/09/2012 20:24



Merci de tout coeur, Lenaïg ! Bises !



Lenaïg 30/09/2012 19:23


Bonjour Stellamaris. Ardu, cette fois, j'ai dû lire et relire, et c'est vraiment magnifique ! Effrayant, ce rêve de dragon et pourtant belle musique des mots, chacun à sa place et sonnant juste
si je peux me permettre. Présentation raffinée, bravo pour cette page et la mise en valeur de la tête de proue du drakkar.


Rêve de dragon, donc, a-t-il tort, a-t-il raison ? Je ne sais, j'en ai des frissons !


Bises.



Stellamaris 30/09/2012 19:25



Nous sommes son rêve ! Et nous n'avons qu'une chose à craindre, c'est qu'il se réveille...


Merci Lenaïg ! Bises !