Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 12:46

Suite au poème précédent, l'enlèvement avait pour but de les emmener sur la lune rencontrer Nyarlathotep...

Les "crapauds lunaires" sont les habitants de la lune (cf. l'illustration), des créatures crapauïdes et aveugles de la taille d'un homme, totalement inféodées à Nyarlathotep.

Sauvetage / / Nous étions emmenés, fermement ligotés / Par des hommes de Leng et des crapauds lunaires / Menés par La Capuche aux souris débonnaires / À Nyarlathotep, noire divinité / / Dont les desseins sournois ont de tout temps hanté / Les âmes des humains de terreurs exemplaires ; / C’est le Chaos Rampant, ses désirs ordinaires : / Rendre tout homme fou, voir tout ordre gâté. / / Mais soudain apparut toute une multitude / De chats, jaillis d’on ne sait où, joyeux prélude / À la bataille folle où nous vîmes périr, / / Tant griffés que mordus, submergés par le nombre / Nos infâmes geôliers, ces serviteurs de l’ombre ; / Je ne crois pas qu’un seul d’entre eux ait pu s’enfuir. / / Même sur la lune, / Le salut nous parvint ; qu’il fut inattendu ! / Nous fûmes secourus quand tout semblait perdu ! / / Si quelque infortune / Entrave ton chemin, garde toujours espoir ; / Que va-t-il se passer ? Qui pourrait le prévoir ? / / Stellamaris

(Illustration de Stephan Butreau)

(Sonnet caudé)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeu de rôles
commenter cet article

commentaires

annie 09/09/2013 12:14


Pardon je m'égare encore... 


D'où l'utilité de lire le roman avant mais je suis à la traîne...


Tu vas trop vite poète !!!!


Comment vais-je faire après mes vacances ?!!!


Bisous.


 

Stellamaris 09/09/2013 12:15



Ce n'est pas grave, Annie ! Bises !



annie 09/09/2013 12:06


Bonjour Stell.


Et bien nous voilà en route pour la lune !


Que de noms compliqués ont tous ces lieux qui les rendent barbares à souhait !


Je vais lire la suite... Quel suspense aussi...


Bravo et bisous.


 

Stellamaris 09/09/2013 12:08



Non, nous voici de retour de la lune, où nous avait emmené La Capuche ! Bises, Annie !



flipperine 08/09/2013 19:08


c'est vraiment de la science fiction que tu nous fais vivre

Stellamaris 08/09/2013 19:47



Ce n'est pas de la science fiction, c'est un rêve... Merci Flipperine, bises !



marlou 08/09/2013 19:00


Un beau chant d'espoir !


Bises

Stellamaris 08/09/2013 19:47



Merci Marlou, bises !