Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 13:44

Selkie / / Un phoque, né des océans / Devint ma femme. Une selkie / A fait ma conquête, céans ! / Un phoque, né des océans ; / En mon cœur, abîmes béants ! / Libre comme une cherokee, / Un phoque, né des océans, / Devint ma femme. Une selkie ! / / Sur la plage, elle m’a séduit, / Dans un brouillard, je m’en rappelle ; / Faisait-il jour, faisait-il nuit ? / Sur la plage, elle m’a séduit / – Clin d’œil et sourire gratuit – / En y pensant, je m’émerveille ! / Sur la plage, elle m’a séduit, / Dans un brouillard, je m’en rappelle. / / Mais vivre à terre était trop dur / Pour cette princesse marine ; / Elle s’efforçait, j’en suis sûr, / Mais vivre à terre était trop dur, / Elle était semblable au fruit mûr / Qui flétrit, loin de sa racine … / Mais vivre à terre était trop dur / Pour cette princesse marine. / / Une fée, un beau jour, la vit / Pleurer, lui dit : « Viens dans la mare ! / Car quiconque y nage revit ! » / Une fée, un beau jour, la vit, / Et bien sûr, elle la suivit / Car c’était une chance rare … / Une fée, un beau jour, la vit / Pleurer, lui dit : « Viens dans la mare ! » / / Depuis ce jour, je suis bien seul, / Tristement j’erre sur la berge … / Son absence est comme un linceul ! / Depuis ce jour, je suis bien seul, / Et je me sens comme un aïeul / Espérant la dernière auberge ; / Depuis ce jour, je suis bien seul, / Tristement, j’erre sur la berge. / / Mais aujourd’hui, j’ai cru la voir : / Ce roc, j’en suis certain, c’est elle ! / J’étais comme au creux du hachoir, / Mais aujourd’hui, j’ai cru la voir, / Est-ce folie ? Est-ce l’espoir ? / Oh, je revis, car c’est ma belle ! / Car aujourd’hui, j’ai pu la voir : / Ce roc, j’en suis certain, c’est elle ! / / Stellamaris

(triolets)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Contes et légendes
commenter cet article

commentaires

FATHIA NASR 07/03/2011 00:40



Un joli conte d'amour sur une Selkie issue du monde imaginaire...un poème sublime pour une beauté marine, bonne nuit et merci pour ce beau partage, bises.



Stellamaris 07/03/2011 06:32



Merci à toi, Fathia ! Bises.



Valentine :0056: 28/02/2011 15:18



En, plus, cette "ballade" convient très bien au genre du triolet ; et j'aime bien aussi : "Et je me sens comme un aïeul/Espérant la dernière auberge". Très
bien trouvé...


Ce poème-là est vraiment réussi.



Stellamaris 28/02/2011 23:01



Merci de tout coeur ! Bises.



Valentine :0056: 28/02/2011 15:14



J'admire la générosité de ton inspiration, qui t'a permis d'écrire toute cette
histoire en triolets !! En plus, c'est une très belle légende, et qui sied à merveille à cette roche étrange... "Selkie", voici un mot que je ne connaissais pas ? Heureusement que tu jnous le
traduis.


Comme j'ai bien lu, je m'autorise quelques remarques :


1) Une faute de frappe il me semble : à la 3e strophe, "qui flétrit loin de sa racine" (tu as écrit "flétrir")


2) "Son absence est comme un linceul" : aurais-tu lu "La chanson du pêcheur" de Théophile Gautier ? Lui aussi fait rimer "seul" avec "linceul", et tu m'y fais penser
irrésistiblement (c'est bien un peu le même thème...)


3) Enfin, ce vers : "j'étais comme au creux du hachoir" qui fait sourire tant l'emportement sentimental est fort ! Mais pourquoi pas, cela te ressemble
! Il fallait y penser...!



Stellamaris 28/02/2011 23:00



Merci de tout coeur de tous ces commentaires, Valentine, tu me touches ! Non, je ne connaissais pas "la chanson du pêcheur" ... Et j'ai corrigé la faute de frappe ! Bises !



Mona 28/02/2011 15:00



C'est étonnant! la lélende de Selkie, telle que je me la suis faite raconter en Ecosse, en faisait un homme, phoque dans la mer, homme sur terre... Mais si tu l'as entendue ainsi c'est forcément
ailleurs! et tu en fais de si beau vers!:)) Et on en dirait vraiment un!



Stellamaris 28/02/2011 22:59



Je n'ai pas encore été en Ecosse (j'espère y remédier cet été), mais j'ai lu cette légende, version féminine, dans plusieurs livres ... Après, tout, quel peuple n'est pas mixte ? Merci Mona !
Bises.



annie 28/02/2011 14:00



Un triolet comme une ballade, avec une pointe d'humour!


Bravo!


Je refais mes triolets... Comme je faisais des erreurs que je ne voyais pas dans mes débuts! Et même encore je m'y perds souvent! Alors au travail!


Merci de m'y aider et bien amicalement.



Stellamaris 28/02/2011 22:57



Merci infiniment pour ton commentaire qui me touche ! Bises.