Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 20:48

La panne de plume continue ... Ne dit-on pas que c'est le seul sujet qui ne fera jamais défaut au poète ?

Tari … / / Je suis bien trop pris, / Mes vers sont taris, / Guère je n’écris … / Suis-je encor poète ? / / Quand mes mots sont froids, / Vois-tu, c’est ma croix / Plus que tu ne crois … / Triste est le poète ! / / Me taire m’est lourd / Quand je deviens sourd / À ma muse, gourd, / Bien piètre poète ! / / C’est vrai que c’est dur … / Mais mon art, c’est sûr, / Renaîtra plus pur. / Je serai poète ! / / Stellamaris

(Rotrouenge)

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Ces clochettes sont si belles que j'aimerais les cueillir et ta plume qui est tarie ne saura rester insensible à toute cette beauté... Amitiés Stell.


Répondre
S


Merci de tout coeur, Annie ! Bises !



L


Jamais tari, je te l'ai dit ! Coucou Stellamaris, le manque d'inspiration est dû à trop de fatigue et ce n'est pas une pause qui détruit le poète ! Cette routrouenge (si le mot est féminin)
décidemment est un genre qui me plaît bien, ressortie par toi du fond des âges et un air pourtant moderne et dynamique. Bises.



Répondre
S


Merci Lenaig, de tout coeur ! Bises !



F


Cher Stellamaris,


 


Votre magifique page


est la preuve que


votre talent


et votre inspiration


sont intacts,


même si la difficulté


de composer


semble se glisser


à la place du plaisir d'écrire.


Les images


les mots,


et la forme


si particulière


de la versification


font de ce magnifique texte


une oeuvre lyrique pure


et épurée.


 


Continuez !


la veine parfois se rétrécit


mais jamais ne tarit.


 


Très cordialement,


Francis Etienne



Répondre
S


Merci infiniment, Francis ! Toute mon amitié.



V


Bonjour stellamaris


superbe et le texte et la photo


tu sais souvent u texte doit murir et les muses ne sont pas toujours là, mais elles reviennent le temps d'un nouvel écrit.


bises du jour



Répondre
S


Merci de tout coeur, Vénusia ! Bises !



H


Bonsoir Stellamaris.


Il s'est écoulé une année entre mes deux derniers écrits, et puis tu vois, sollicité quelque peu, je vais peut-être retrouver un peu le goût de l'ouvrage. L'hiver saura bien t'emmitoufler auprès
d'un bon feu; des crépitements jailliront des inspirations nouvelles. Pour l'heure, il ne fait sans doute juste pas suffisamment froid !


Amitiés



Répondre
S


Alors, souhaitons nous mutuellement bonne inspiration ! Il semblerait que nous en ayons besoin tous les deux ! Toute mon amitié.



V


Mais oui, écrire tous les jours c'est du scribouillage ; un grand poète a ses nuits et ses jours, ses étés et ses hivers... Comme une femme enceinte tu es en
train de "couver" la prochaine merveille ! (Mais celle-ci n'est pas mal quand même, allez...)



Répondre
S


Merci Valentine ! Bises !