Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 07:46

http://img73.xooimage.com/files/4/1/7/un-courant-d-air-28d1d46.jpg

(sonnet irrationnel)

(photographie : château de Kerjean à Saint-Vougay)

Partager cet article
Repost0

commentaires

I
De bien jolis mots, rien n'est plus proche de l'absolu qu'un amour en train de naître :-)
Répondre
S
Merci de tout coeur, India ! Bises !
F


L'amour courtois


que vous mettez


si souplement


en lignes,


la légèreté


des jeux de mots,


l'albâtre,


cette couleur


d'un pierre


avec laquelle


la pureté


se compare,


la souffrance


convenue


du chevalier,


tout


fait de votre poème irrationnel


un exemple


de ce qui pourrait


être


une vignette


ou une enluminure


de la poésie.


 


La silhouette du château


en renforce d'ailleurs


l'impression.


 


Félicitations encore une fois !


 


Cordialement,


 


Francis Etienne


 



Répondre
S


Encore merci, infiniment ... Toute mon amitié.



M


Superbe! La photo comme ces rimes qu'elles t'évoquent! bisous



Répondre
S


Merci Mona, bonne soirée ! Bises !



B


C'est très beau



Répondre
S


Merci Belbe ! Toute mon amitié.



V


Très joli !



Répondre
S


Merci Valentine ! Bises !



A


Je t'imagine troubadour dans ce beau château au courant d'air ...Ce poème en est digne.


Amitiés Sterenn.



Répondre
S


Merci Annie ! Bises.