Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 12:58

Un diable au Clair Ruisseau ? / / Chemin du clair ruisseau, je vis un diable / De sa grotte, échappé. / / J’en fus surpris. N’est-ce bien improbable / De le trouver dans un si bel endroit ? / Vois, une fée en bannit tout effroi ! / Même un dragon, vaincu, devint affable ! / / Chemin du clair ruisseau, je vis un diable / De sa grotte, échappé. / / « Que ce monde est étrange » / Se dit-il, « Mal sapé, / De tout ce vert drapé ! / Tout cela me dérange ! » / / Chemin du clair ruisseau, je vis un diable / De sa grotte, échappé. / / « Moi qui n’aimais que le noir admirable, / Sombre ténèbre où loge la terreur, / Que sens-je naître ? Un désir de bonheur ? / Je puis donc être autre qu’abominable ? / / Chemin du clair ruisseau, je vis un diable / De sa grotte, échappé. / Bientôt le vert le mange, / Tout son mal est happé ; / Il en est rescapé / Et se transforme … En ange ! / / Chemin du clair ruisseau, je vis un diable / De sa grotte, échappé. / / Stellamaris

Partager cet article
Repost0

commentaires

D


Un diable échappé de la grotte qui sent naître un désir de bonheur ...et se transforme en ange ! Un très beau poème Stell. Passe un agréable dimanche. Bisous. Danielle



Répondre
S


Merci de tout coeur, Danielle ! Bises.



J


Bonjour Stell,


Quel beau Malhoun ! Tu excelles dans la diversité et ce poème mi-ange, mi-démon est une merveille. Bises Stell,  je suis désolée pour Poésis...


 Jyckie.



Répondre
S


Merci de tout coeur, Jyckie ! Bises.



L


Oups, je ferais bien écho à Valentine ! Ce serait bien de savoir sous quelle forme poétique tu t'exprimes, oui car c'est très varié. Merci pour l'indication !



Répondre
S


Si tous les votes sont positifs et unanimes, il faudra bien que je m'incline ... Merci Lenaïg ! Bises.



L


Vive le vert ! Bise, Stellamaris !


   



Répondre
S


Merci Lenaïg ! Bises.



V


Joli, alors...



Répondre
S


Merci Valentine ! Bises.



V


:0023:  Très bien, Stellamaris, ce poème me plaît beaucoup.


Il y a des formes très difficiles à suivre qui font que les poèmes semblent "tirés par les cheveux". Mais là ce n'est pas le cas, au contraire c'est très
agréable.


Pourquoi ne dirais-tu pas en bas de page à chaque fois à  quelle forme tu t'es essayé ? Je serais heureuse de le découvrir.



Répondre
S


Merci Valentine !


Ici, comme quasiment tous mes poèmes de ce mois, c'est un Malhoun, forme importée de la poésie populaire marocaine.


 


Bises !



M


Et voila que le Cornu en personne rencontre une fée et surtout un grand sorcier, n'est-ce pas, gentil Sterenn, et devient.... angélique, ma Doué! Ya des saints bretons qui vont s'en retourner
dans leurs tombe!



Répondre
S


Surtout une fée ! Je  ne fais que m'en émerveiller !


Bises.